• Toujours en phase de test des tout nouveaux tampons Artifacts de The Artistic Stamper, cette fois-ci j'ai tamponné le Wedding Vows Text et les Dog Rose © Lesley Matthewson,avec de l'archival navy blue ou quelque chose d'approchant, puis j'ai caché le texte et les 2 fleurs en "focal points" avec du papier découpé à la taille exacte (oui, on fait les choses bien ou on les fait pas !) et tamponné le fond en utilisant ma petite gelli plate comme un pad d'encre. 

     

    Pour voir mes autres réas avec ces nouveaux tampons, c'est par ici :

    Artifacts

    Nymphalida Morphina, alias Morpho

     et mon article en anglais : My post in English

     

     Pas très bavarde en ce moment, on va dire que "c'est les vacances", hein ! 

    Mon assistante et moi, on prend des forces pour attaquer la rentrée en pleine forme !

    Là, je l'ai collée au tri de tawashis...

    On te slurpe !

    Vachement beaucoup !

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Une chtite boîtasardin' pour préparer les vacances avec The Artistic Stamper...

    Le support vient d'une plage de Bretagne, morceau de barque ou bout de palette, va savoir...

    J'ai utilisé les tampons de la planche Seaside No. 1 A5 

    On ne voit pas bien le fond, pourtant c'est ce qui m'a pris le plus de temps à réaliser, avec du scotch métallique, tu connais la technique : sur un support cartonnette, tu colles des petits bouts les uns sur les autres (enfin sur une couche seulement hein...) (c'est important de préciser, sinon 3 jours après tu seras encore en train de coller dans un sens et dans l'autre, ta boîte pleine à ras-bord, et tu vas m'écrire en me demandant "et maintenant je fais quoi ?" et tu me diras que mon tuto c'est rien que du cacaprout) (alors que c'est pas vrai, mon tuto il est absolument très bien parfait). Une fois que tous tes bouts sont collés dans un sens et dans l'autre, tu prends un stylo et tu passes sur les lignes pour bien les marquer, tu fais des petits points à intervalles réguliers (ou pas) (j'ai choisi le ou pas) (en fait je commence toujours très régulier, et puis à un moment ça s'emballe, et ça part en sucette. Alors autant commencer en ou pas, ça évite de perdre du temps à m'appliquer pour le même résultat) (mais si tu aimes t'appliquer, n'hésite pas c'est ta boîte, pas la mienne !). Ensuite, tu passes de l'acrylique ou du gesso noir sur la totalité, tu laisses sécher puis tu frottes avec un chiffon pour que le noir ne reste que dans les parties creuses pour un effet vieilli, et bimm, v'là ton fond de sous-marin absolument BLUFFANT ! (oui c'est magique) (je sais) (pour autant je reste modeste) (c'est ma nature). 

    Puis j'ai repassé un peu de couleur bleue et marron, que j'ai frottée aussi mais moins fort pour ne pas tout effacer. Genre mon sous-marin il a séjourné longtemps sous l'eau (le principe du sous-marin en même temps). Ou genre il reflète les couleurs des coquillages... enfin genre comme tu veux, chacun son interprétation dans l'artistisme. Plus clair en gros-plan:

    Pour le reste, de la compresse salie au brou de noix, histoire de bien bien coller au challenge du mois : July's Creative Challenge - Distress it! (je te rappelle vite fait : 3 chances de gagner, plus le groupe facebook, aucune raison de ne pas tenter) et de la tamponnade sur papier dessin, soit à l'encre, soit à la gelli, aquarellée pour celle du fond... 

    ET VOILA !! 

    Mon article in English est ici : Summer Holidays

     et je profite de ma réa pour participer aux 

    FSC Challenge #136 – SEASIDE

    Altered Eclectics July Challenge

     

    Mon assistante s'est mise en situation pour te souhaiter un bel été. On te slurpe

    Bonnes vacances !

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    7 commentaires
  • Je ne vais pas te détailler ma technique pour faire cette carte et le tag (surtout que je suis en train de m'éventailler les orteils au bord du bassin) (à la mer, comme ils disent ici) (article programmé, on va partir du postulat qu'en juin il fait beau et chaud), tu trouveras ce détail dans mon article sur The Artistic Stamper. Par contre, tu verras en les examinant bien que les deux fonds sont similaires. Eh oui, tu as parfaitement remarqué (je suis baba) (je te savais observatrice, mais à ce point...), car j'ai utilisé le même matériau pour les faire...

    Devine ? 

     

     

     

    My post in English is HERE

     

    Parmi celles qui auront deviné, je ferai un tirage au sort et j'enverrai le tag à la gagnante. Ca te va comme ça ?

    On te slurpe...

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    3 commentaires
  • Je continue dans l'exploration de ces tout nouveaux tampons Artifacts de  The Artistic Stamper, que je t'ai montrés ici : Nouveaux tampons chez The Artistic Stamper et aussi là :  Nymphalida Morphina, alias Morpho. Deux nouvelles cartounes, toujours sans grande difficulté, j'ai juste tamponné le texte avec mon cadre magique de chez Ikaï, puis

    pour celle-ci j'ai commencé par tamponner les rayons, avec deux encres différentes, en cachant la partie déjà imprimée pour éviter trop de superposition, puis j'ai tamponné la reine, et j'ai rempli la carte avec l'autre abeille, toujours en variant les couleurs. Un coup d'encre à la moumousse sur les bords pour créer un halo, et le tour était joué ! 

     

    Même principe pour celle-ci, avec une technique légèrement différente : j'ai d'abord tamponné les mots et les coeurs rouges avec le cadre, puis je les ai cachés et j'ai utilisé la peinture qui restait sur ma gelli pour remplir le fond avec le petit coeur. Juste un petit coup de brayer sur les bords (mais que tu ne vois pas trop à cause du cadre de la photo), comme j'ai fait sur la carte bleue (Nymphalida Morphina, alias Morpho)

     

     

    here is my post in English : artifacts-cards-by-titbelsoeur.html 

    Comme je te l'ai dit la semaine dernière, c'est une des propositions d'Elise qui m'a donné le point de départ de ces cartounes : DE L’USAGE DE LA RÉPÉTITION... alors je répète, hahaha !!!

    Duslurp

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    3 commentaires
  • Challenge de juin sur The Artistic Stamper : "Colour it blue" (en français : colore-moi tout ça en bleu). J'ai profité de l'occasion pour utiliser la série de nouveaux tampons Artifacts, aujourd'hui je te montre celui-ci et la semaine prochaine je t'en montrerai d'autres, je me suis amusée à en faire une petite quantité en changeant le tampon texte à chaque fois... et en variant un peu la technique aussi.

    Cette carte-ci a été faite à l'acrylique, j'ai utilisé ma petite gelli plate comme un encreur de tampons et mon brayer pour faire le fond, tout ça lui donne un aspect fondu que j'aime particulièrement :

    Nymphalida Morphina, alias Morpho

     

     

    Aucune difficulté pour faire cette carte :

    - tu tamponnes le texte en passant ton brayer sur le tampon, puis tu caches le texte avec un morceau de papier,

    - tu nettoies ton brayer ici et là sur ta carte,

    - tu encres tes papillons sur la gelli et tu les tamponnes ici et là, si tu en as plusieurs tu varies dans les tailles.

    Le but étant de te donner des idées pour participer au challenge de juin et tenter de gagner de la zoulie tamponnade (des papillons de plusieurs tailles par exemple). Je te rappelle le principe : Pas grand chose à faire si ce n'est poster une réa tamponnée, avec du bleu dessus pour ce mois de juin, sur le blog de l'équipe créative, icidonc, puis une seconde, puis une troisième, oui tu as bien compté ça te donne 3 chances... Et puis si tu utilises un tampon de chez The Artistic Stamper sur ta réa, ça te donne une chance supplémentaire à chaque fois, on arrive à 6. Tu peux aussi t'inscrire dans le groupe facebook The Artistic Stamper Creative Challenge et poster là aussi... Et il y a aussi un autre groupe facebook The Artistic Stamper Creative Club sur lequel tu peux partager tes réas faites avec nos tampons, et qui propose un tirage au sort hebdo d'un produit de la marque. Si avec tout ça tu ne récupères pas un papillon...

    Voilà, tu sais ABSOLUMENT TOUT ! YAPLUKA !

    Duslurp et à la semaine prochaine...

     

    PS : le point de départ m'a été inspiré par une proposition d'Elise qui me parle tout particulièrement : DE L’USAGE DE LA RÉPÉTITION... 

    Re-PS : si le titre de mon post te laisse interdite, le "morpho" est un papillon... tout bêtement ! (oui, je cherche rarement très loin, même si j'en donne l'impression... tout est dans le paraître chez moi, hahaha !!!) (duslurp quand même)

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    6 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique