• Tu te souviens ? l'an dernier j'ai fait mes cartes de voeux en aquarellant mes tamponnades, ici : We wish you a merry Christmas...

    Cette année, j'ai utilisé une méthode différente (évidemment, si on fait toujours la même chose on finit par s'ennuyer), j'ai distressé le fond et tamponné après, histoire de remettre une vieille technique au goût du jour (c'est bien connu hein, c'est dans les vieux pots qu'on fait les meilleures tamponnades). Je t'ai montré ici : Ne perdons pas de temps... et là : On continue la collection de cartes de voeux des cartes aux fonds simplement tamponnés.

    Cette semaine, je te montre ce que j'enseignerai samedi chez Elodie avec les magnifiques tampons de The Artistic Stamper : un fond aquarellé à la Distress (on voit bien l'empreinte de ma barquette à crevette favorite), puis tamponné à l'Archival. J'adore ces fonds un peu flous dont l'amie Dominike a le secret ! Et puis c'est tellement ludique à réaliser...

     

     

    Je te rappelle que si tu participes au challenge mensuel sur le blog de l'équipe créative, ici :

    December's Creative Challenge- Christmas , ou sur le groupe facebook, tu as une chance de gagner ces superbes tampons (ou d'autres, au choix) (genre mes champipi ici : Mushrooms A5 Plate © Tit Belsoeur...) (genre)

    et mon article en anglais avec un petit tuto c'est par là : my-last-greeting-cards-by-titbelsoeur

    et duslurp, hop !

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    4 commentaires
  •  tu peux aussi utiliser les superbes tampons The Artistic Stamper pour fabriquer des étiquettes cadeau... par exemple...

    Et si t'aimes pas les cartes de voeux...

     

    ou des marque-place, pour faire une zoulie table, comme celui-ci :

    Et si t'aimes pas les cartes de voeux...

     

    Enfin bref, avec la même technique, les mêmes tampons et les mêmes papiers, tu peux faire des tas de trucs sympatoches pour les fêtes, et c'est ce que je montrerai à mes stagiaires le samedi 10 décembre, chez Elodie justement !!

    Je suis sûre que tu rêves de posséder quelques-uns de ces superbes tampons The Artistic Stamper... un bon moyen d'essayer d'en gagner, ne serait-ce que pour tester leur qualité, c'est de participer au challenge mensuel sur le blog de l'équipe créative, ou sur le groupe facebook... tout le monde a sa chance, il suffit de respecter les consignes - ce mois-ci le thème sera... devine ?... Noël, oui ! - et d'intégrer au moins une vraie tamponnade dans ta réa (même si ce n'est pas du Artistic Stamper, et ça c'est important car même si tu n'en as pas, tu peux participer au challenge), et hop ! une chance de gagner ! tu peux participer jusqu'à 3 fois. Utiliser un tampon The Artistic Stamper te donne deux chances au tirage au sort.

    Ah, je te vois ! tu es déjà prête à participer !! on se retrouve là-bas, alors ? mais juste avant, tu me laisses un petit mot pour me dire que tu étais là, hein !Et nous on te slurpe !

    photomontage deno-l-chapeau-photo-montage 2572

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    1 commentaire
  • Cette semaine sur LOC, exactement ici :

    Challenge #157 Christmas/Creepmas with Karleigh Sue 

    il faut, tout ça est compris dans le titre : pour gagner de la zoulie zimage de chez Karleigh Sue, faire une réa "Creepmas" (Noël terrifiant).

    Comme tu vois, je n'ai pas choisi d'illustrer ce thème car j'avais envie de mettre en scène ce Hamlet à Sleepy Hollow le soir d'Halloween. J'ai donc basculé sur le thème appelé LOC (voir plus bas).

    J'ai repris mes promarkers pour des couleurs plus brillantes (si on compare aux pastels) (enfin, disons plutôt : à ma maîtrise de la technique du pastel !), et mon fond est fait de pschipschitations d'encre sur pochoirs variés, tu as déjà dû voir des fonds presque identiques à celui-ci dans mes précédentes réas, car il a été découpé dans une grande feuille (genre 50x75) sur laquelle je me suis amusée, et que j'ai ensuite débitée en petites pages :

     

    Je te rappelle les règles : tu fais ce que tu veux (là, par exemple, j'ai fait ce que je voulais), tamponnade pas obligatoire, et si le thème de la semaine ne t'inspire pas, tu peux toujours participer au challenge si ta réa entre dans un des styles suivants :

    Steampunk
    Horror
    Anime
    Gothic
    Punk
    Halloween
    Scary or creepy
    Risqué (sexy/nudes/cleavage etc)
    Mythical (fairy tales, myths, supernatural, mermaids, etc)

    On peut dire que je suis parfaitement LOC, ma page correspond aux thèmes... horror... scary... mythical... hein, qu'en penses-tu ?

    Et comme tu vois, c'est facile de participer !

    Duslurp !

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    3 commentaires
  •  Ah là ça ne chôme pas chez les Titbelsoeur ! Des cartes de voeux en veux-tu en voilà, habilement taylorisées (oui je m'envoie des fleurs, hein...) (sinon, hein...) (qui m'en enverra, hein...) grâce à la magnifique nouvelle série de tampons de The Artistic Stamper :

     Holly Background ( cut out and mounted on Cling Foam)

    Christmas Reindeer Size A5 ( cut out and mounted on Cling Foam) 

     oui, tu as bien lu, ces tampons sont découpés et montés sur mousse cling, ce qui est un gros gain de temps, pas vrai ?

     

    La semaine dernière, je t'avais montré celles-ci avec le Père Noël sur son traîneau tiré par ses rennes, clique ici : Ne perdons pas de temps...

    Cette fois-ci je te montre des cartes un peu moins travaillées, simplissimes à réaliser :

     Petites explications - en anglais - sur le blog de la CT ici : The Artistic Stamper creative team blog

    Et si tu veux voir en vrai de tes yeux comme ça de toi à moi comment on fait, j'animerai un atelier cartes de voeux (ou pas, c'est comme tu veux, le plus important c'est de comprendre la technique) (les techniques j'ai envie de dire, car je t'en montrerai plusieurs et tu choisiras celle qui te parle le plus) le samedi 10 décembre à 14h à Magny les Hameaux, il t'en coûtera 12 euros et tu repartiras avec 8 cartes faites par toi de tes petites mimines, PLUS la connaissance des différentes techniques que j'utilise (et ça ça n'a pas de prix, pas vrai ?).

    Comme on fait l'atelier chez un particulier, les places sont limitées, il en reste 6. SI tu es intéressée, CLIQUE ICI pour m'envoyer un mail et réserver ta chaise dans le salon d'Elodie :)

    Plein de slurps !

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    2 commentaires
  • Une excellente journée de construction créative hier, avec des stagiaires pleines d'enthousiasme, c'était que du bonheur !

    On a commencé par tirer les plans...

     

    puis on a préparé l'infrastructure

    et on a fini par construire le quartier 

     

    Et hop ! voilà nos villeus zet villageus :

     

    La classe, non ?

    Pour celles qui n'avaient pas de gelli plate, j'en ai fabriqué des temporaires, pour leur permettre de tester la technique sans bouffer des patates tout le reste du mois. Et je leur ai proposé de poster la recette ici pour en faire profiter toutes celles que ça intéresse. Désolée pour les photos, mais avec ce temps pourri je n'ai pas trop pu développer mon photo-artistisme...

    Alors, la gelli plate maison ?

    Pour commencer, j'ai visionné plusieurs tutos, la plupart en anglais, puis j'ai testé plusieurs techniques : la gélatine en poudre, la gélatine en feuilles, l'agar-agar et la gelli "permanente" à la glycérine.

    Des villages, de la gelli et un tuto...

     

    La base : Tu choisis un moule souple, c'est plus facile pour démouler ta plaque car c'est la partie un peu délicate de l'exercice. J'ai choisi un Tupperware rectangulaire dans lequel j'ai fait le mélange, directement.

    Des villages, de la gelli et un tuto...

    La recette : tu dilues 4 sachets de gélatine en poudre, ou 12 feuilles dans 150 ml d'eau froide ou une bouteille de glycérine (enfin son contenu). Puis tu ajoutes 150 ml d'eau chaude mais pas bouillante, tu mélanges le tout, tu attends que ça refroidisse un peu et tu l'oublies quelques heures au frigo.

    Des villages, de la gelli et un tuto...

    les différences :

    - la gélatine en poudre : le mélange est parfois un peu mou, dans ce cas laisse le moule au frigo encore quelques heures. Si la plaque se déchire un peu au démoulage, n'hésite pas : passe le tout une minute au micro-ondes et hop, retour au frigo. Je ne sais pas combien de temps tu peux la garder, j'ai lu quelques semaines sur le web. Certaines la mettent au congel et la ressortent quand elles veulent l'utiliser.

    la gélatine en feuilles : la plaque durcit plus rapidement, pour le reste c'est pareil qu'avec la gélatine en poudre

    - on remplace les 150 premiers ml par de la glycérine : ta plaque devient "permanente" et te durera des années. Il te suffira de protéger ta plaque dans du film plastique pour éviter qu'elle se racornisse sur les côtés

    Des villages, de la gelli et un tuto...

    - et l'agar-agar dans tout ça ? Pour tester l'agar-agar, j'ai suivi le tuto de ma copine Myril qui conseille de mélanger 8 g (tous les sachets de la boîte V....é) dans une casserole contenant 400 ml d'eau froide et de la faire chauffer jusqu'à l'ébullition. Puis de transvaser dans le moule, et pour le reste c'est exactement comme avec la gélatine.

    le retour d'expérience :

    - attention au démoulage, il faut tout doucement décoller les bords du bout du doigt puis retourner le moule pour permettre à la plaque de se décoller complètement. Comme je te disais, pas de panique si elle se déchire à cette étape, tu la remets à chauffer et tu recommences. D'ailleurs plus tu la re-chauffes, moins elle est molle.

    - évite de gelliplater derrière une fenêtre quand il fait beau, la plaque de gélatine "temporaire" a tendance à transpirer et à bâiller quand elle a trop chaud ! Vu cette expérience, j'imagine que tu gelliplateras 

    - je te parlais plus haut de stockage au congélateur. J'en ai mis une au congel, et elle est ressortie pleine de givre et toute granuleuse. Alors je ne sais pas si c'est super... ou alors si tu sais que tu ne l'utiliseras pas pendant longtemps, tu la colles au congel et en la sortant tu la passes au micro-ondes. C'est ce que j'ai compris de nos discussions hier.

    - par contre, ma plaque à l'agar-agar ne m'a pas convaincue : elle est beaucoup moins "collante" que les autres, alors que c'est ce qui permet les impressions multiples. Alors si c'est pour faire du monoprint, autant prendre une plaque de verre ou de plexiglas et ne pas se prendre le chou à la préparer. En plus, elle s'est déchirée chaque fois que je l'ai démoulée car elle est beaucoup moins souple que celle à la gélatine, mais pas assez solide pour résister. Elle vient de terminer sa très courte existence dans le bac à compost. Ceci dit, j'ai peut-être raté une étape. Mais de toutes façons, si tu veux faire des économies en n'achetant pas une plaque dans le commerce, c'est un peu bêta d'utiliser de l'agar qui coûte plus cher que la gélatine.

    Des villages, de la gelli et un tuto...

    Conclusion :

    - tu veux juste tester pour voir si la technique te plaît sans devoir contracter un crédit : achète tes sachets , fais ton mélange et teste. Bon, je te préviens, c'est quand même très addictif, donc tu as peut-être intérêt à passer directement à la ligne qui suit :

    - tu veux une plaque à la taille qui te plaît, sans te ruiner toi et toute ta descendance jusqu'à la 4ème génération : fais-toi une plaque permanente à la glycérine et protège-la bien de l'air, tu auras une plaque très acceptable pour un coût raisonnable.

    - t'as pas envie de te prendre le chou, de toutes façons t'es pas cuisine, et puis faut bien faire marcher le commerce sinon c'est l'effondrement de l'économie mondiale : achète ta gelli plate, mais attends-toi à ce que la toute pitite pitite, la 9x13 cm, te coûte dans les 20 euros. Mais bon, tu n'auras pas de précautions à prendre, c'est cool aussi ! et avec la petite tu pourras déjà faire pas mal de trucs sympa. Bon, il faut aussi que tu saches qu'on est pas les plus favorisées car la petite plaque est fabriquée et commercialisée aux USA, ce qui a 2 conséquences pour nous : elle coûte 2 bras ici, et elle est régulièrement en rupture sur les sites français.

    - Mais on dirait bien que le monopole de Gelli Arts a sauté et qu'une autre marque ait fait son apparition... aux USA pour le moment, mais avec un peu de chance ça va réguler les prix un minimum, et ils feront peut-être un peu plus d'effort pour le réassort... à suivre, donc !

    Je n'ai pas testé la transformation de la plaque temporaire en permanente... on sait jamais, ça peut marcher. Pareil, je vais aussi chercher pourquoi la glycérine, et pourquoi pas une autre huile... je te tiens au jus, ok ?

    En attendant, je te laisse me raconter tes expériences en la matière... et je te grobizoute tout plein

     

    Mes sources :

    https://www.youtube.com/watch?v=Rw6PAOapdp8

     

    https://www.youtube.com/watch?v=Z6BQo63zsvA

    http://mirylscrap.eklablog.com/des-nouvelles-de-la-gelli-plate-maison-a109160342

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    25 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires