• 9 mois plus tôt, quelque part en banlieue...

    Ce week-end-là d'avril, toute la France était sous la grisaille... toute ? non ! une poignée d'irréductibles patouilleuses avait décidé d'illuminer le week-end lors d'une rencontre incartadienne devenue traditionnelle, sous l'oeil toujours vigilant de ses 3 animatrices fétiche (en photo sur la couverture...).

    Qui a dit qu'elles sont un peu fofolles ? oh nooon... pas vraiment... parfois... mais pas souvent quand même !

    QUI a dit complètement barrées ? Non mais là, franchement... c'est exagéré ! Non non non, on n'était pas barrées, on avait juste décidé de s'amuser en amusant nos copines, c'est tout ! et ça a été le cas, allez celles qui étaient là : avouez ! Allez, je te laisse rêver ou te souvenir...

    après j'explique ! 

     

    Je t'ai montré mon bouquin... album... truc, celui que j'avais fait en modèle, mais je t'assure que ce n'était pas le plus barré de la rencontre ! Souvent, on donne le thème, un petit tour dans notre légendaire "marché aux puces", et c'est parti pour la folie créatrice ! Nous, on fournit le matos, et on propose nos tutos en "live".

    Mais tu te demandes-tu, pourquoi je te parle de cet atelier, 9 mois après ? Tu te dis "elle déraille un peu la Titbelsoeur", mais tu vas voir que non en fait .

    Déjà et d'une, parce que j'ai eu une vie un peu mouvementée juste après l'atelier, ce qui fait que j'ai raté le "délai" pour t'en parler... Après, ça avait moins de sens.

    Oui, mais pourquoi aujourd'hui alors ? 

    héhé ! eh bien tout simplement parce que nous, les 3 anims "un peu fofolles", sommes déjà en train de préparer la rencontre d'avril 2019, les 13 et 14 très précisément, donc ça a plus de sens de t'en parler là maintenant, pour que tu commences à te préparer, psychologiquement déjà, et que tu regardes aussi autour de toi (par terre, en l'air, dans les tiroirs, dans la batalette, dans la cave et le grenier...) ce que tu peux récolter pour réaliser TON oeuvre personnelle à toi rien qu'à toi.

    Car pour cette année, les copines du forum nous ont demandé de les guider dans la confection d'un junk journal, alors on va se faire un junk journal... ou plusieurs... ou on verra... pour le moment, on est en pleine ébullition réfléchissionnesque, en gros on est à fond dans la préparation de nos tutos, pour vous les zamies !

    Bon, j'en vois au fond de la salle qui se posent des questions... déjà et d'une : mais  qu’est-ce que c’est-y, exactement, un junk journal ?

    Traduction de junk : déchet, camelote, trucs, bazar, bric-à-brac…. Alors comment peut-on traduire junk journal en français ? album récup ? journal plein-de-trucs ? cahier bric-à-brac ?

    En tous cas, avant de lui donner un nom français, un junk journal c’est un album fabriqué à partir de papiers, cartons, enveloppes de courrier que l’on recycle pour en faire un recueil qu’on peut remplir avec plein d’autres objets « trouvés » (un truc dans lequel tu mets des trucs, en fait) (en gros). On peut le considérer comme « vintage » s’il contient des éléments anciens, authentiques, mais on peut aussi vieillir des éléments récents pour leur donner une apparence ancienne (tu triches un peu mais on s'en fout, c'est pour s'amuser qu'on est là, pas pour la cohérence historique !).

    Bon, ça OK, mais... à quoi ça sert, un junk journal ?

    C'est comme la barre de faire, ça sert à tout (clic clic référence sketchesque, réservée à une élite, mais je suis magnanime, je te donne mes références en bas de page).

    Ca peut tout simplement être un objet décoratif, une œuvre d’art, ou être fabriqué dans un but pratique : agenda, art journal, smash book, album photos (dérivé du scrapbooking), journal intime, cahier de collage artistique, carnet de voyage, recueil de listes, de recettes, de maximes, de pensées…. Bref, il peut être tout et n’importe quoi !

    En clair, il n’y a pas de règles pour fabriquer un junk journal, on en fait ce qu’on veut. Juste, quand on tombe dedans, on n’en sort plus !

    Mais pourquoi faire des junk journals ?

    Chaque junk journal est une œuvre unique qui révèle le style propre et les besoins de sa-son créatrice-teur. Les imperfections du journal sont le reflet de la créativité et de l’originalité de son auteur-e. Et puis, contrairement à un cahier neuf aux pages blanches qui peut bloquer l’inspiration, un junk journal est déjà prêt à accueillir du texte, des dessins ou des bidules trésors.

    Et puis pour le recyclage : on fabrique une œuvre d’art avec du papier qu’on recycle (courrier, papier et carton d’emballage, sachets kraft d'emballage de légumes, pages et/ou couvertures de vieux livres… mais aussi chutes de papier de scrap) et on fait du bien à la planète en s’amusant (on fait sa petite part de colibri) !

    Mais quand tu parles de smash book, d’art journal… kezako c’est quoi ces trucs ? c’est la même chose sous un autre nom ? ou bien ?

    Alors…

    Un smash book c’est….

    Trouvé sur le site de Modes & Travaux (oui, j’ai des références, qui a cru que je rigolais ? quand je fais des recherches, je cherche PARTOUT !) : "Un smash book est un journal intime réalisé avec les techniques du scrapbooking. Cela prend donc la forme d'un petit carnet que vous allez remplir et décorer avec des événements marquants de votre vie, des photos, des tickets de cinéma, des citations, des extraits de chansons, des souvenirs de voyage, des dessins, vos recettes préférées... Le smash book devient alors une sorte de mix entre journal intime, carnet à croquis, album photo et livre de recettes. Par définition, le smash book est beaucoup "impulsif" que le scrapbooking : on ne va pas forcément chercher à faire du beau à tout prix, mais plutôt coucher sur papier les envies du moment comme elles nous passent par la tête. C'est pourquoi l'écriture manuelle est aussi beaucoup plus présente par exemple."

    Mouais… on peut donc dire qu’on peut faire un junk journal dans le but d’en faire un smash book (alors que l'inverse n'est pas forcément vrai !).

    Et l’art journal dans tout ça ??? (non mais ça s'arrête jamais cette histoire, ou bien ?) (euh... non !)

    Re-définition du ouebbe, tirée d'un forum canadien : "Un art journal, c'est-à-dire un journal créatif, est un carnet/livre/support sur lequel on peut se sentir libre d'évacuer ses émotions ou tout simplement son trop plein d'inspiration créative. On peut y tester des techniques variées, mais on peut aussi tout simplement y passer des émotions. On peut l’utiliser comme un journal intime. Mais il n'est pas nécessaire que tout soit lisible, l'essentiel est de véhiculer ce que l'on veut. Il peut également avoir différents thèmes : un voyage, les enfants, l'enfance... tout ce que vous voulez. Son support peut être un livre altéré, un carnet de dessin tout simplement. On peut en acheter un tout fait ou en fabriquer un. Il n'y a pas non plus de format défini. Souvent, on n'y retrouve pas forcément des photos, mais plutôt des images qui ont une signification particulière pour nous. Vous pouvez aussi y dessiner, étamper des motifs, écrire.. bref, vous pouvez librement y faire tout ce que vous voulez!"

    Et si tu as envie d’en faire un bullet journal (un bujo dans le jargon), libre à toi, hahaha ! (non mais là on va s'arrêter, hein, ou pas ?) (oui, on s'arrête) (pas de bujo) (ou vraiment un tout petit peu) (une autre fois !)

    Bon, pour finir on va pas chipoter : Le junk journal, c’est la base, la structure, le socle, le fondement de ton projet ! Tu le fais avec plein de trucs, et ensuite tu en fais ce que tu veux. Mais attention, pas n’importe comment ! et c’est là qu’on intervient, nous les anims incartadiennes, parce qu’on va te montrer tout plein de techniques pour faire TON junk journal ! Parce qu'on a fait plein de recherches, et plein d'expérimentations, pour pouvoir te guider dans ta création.

    Et puis, bien sûr, parce qu'on apportera plein de matos pour l'agrémenter. Tu n'auras qu'à réfléchir à sa taille et à sa structure… et encore… même pas obligée, tu pourras toujours te décider en feuilletant nos modèles !

    Et si tu es en mode récup, tu peux commencer à rassembler (ou à collecter) ce qui te servira à le personnaliser : enveloppes petites, moyennes, grandes, timbrées, pas timbrées, décorées... tickets, factures, vieux papiers, images (on te fournira des liens vers des banques d'images)... tissus, dentelles, rubans.. mais aussi cartes, tags, ATC, skinnies, que tu as reçus des copines et que tu as rangés dans une boîte faute de réceptacle, c'est l'occasion de leur donner une 2ème vie... toutes ces choses liées à un souvenir - ou pas ! 

    Et ça, ça se passera le week-end des 13/14 avril 2019 à Fontenay le Fleury (78, près Versailles/Saint Quentin en Yvelines), alors en attendant qu'on te montre quelques photos de nos projets et qu'on te donne les conditions, bloque dès déjà ton week-end... je reviens vers toi très très vite !

    Comme promis, le lien pour savoir à quoi sert la barre de faire :

    « En mode zèbre cette semaine !Bzzz »
    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    missy
    Lundi 4 Février à 09:44

    c'est déjà dans l'agenda , en gros et en rouge !!!!!! bisous

    2
    Marieb
    Lundi 4 Février à 10:07
    Yesssssss !!!!
    Moi aussi !!!!!
    Trop hâte d'y être !
    3
    Lorette
    Lundi 4 Février à 10:09
    J en suis .Je fais les poubelles et j' entasse. Bises Lorette
    Bises
    4
    Sbd (solange)
    Lundi 4 Février à 10:10

    quel article... c’est du lourd et concret...superTitbelsoeur...

    tu nous mets l’eau à la bouche

    je suis vraiment navrée de n’etre Pas disponible à ces dateSucette année...

    Toutefois, je suis l’evolution Du programme de très près

    bizzzz

    5
    Lundi 4 Février à 10:11

    Oh que j'aime tes articles ! L'esprit d'escalier n'est pas donné à tous happy.

    Donc le week-end juste après le déménagement et juste avant un petit tour à Moscou et Saint-Pétersbourg prévu depuis quelques mois déjà. Mais je vais essayer de faire un Fol'journal dans mon coin (peut-être avec quelques pistes offertes par les copines). En tous cas amusez-vous les filles. Je conserve toujours précieusement celui réalisé il y a quelques années déjà. Bises.

    6
    Galubriole
    Lundi 4 Février à 11:49
    Magnifique ce livre !!!! Comme j aurai aimé être avec vous en avril.ca donne envie.....snif snif....J attendrai les photos avec impatience
    7
    Nathalène
    Lundi 4 Février à 15:30

    J'ai vraiment hâte !!!

    Moi aussi, j'adore tes articlescool

    8
    Lundi 11 Février à 10:06
    Coco

    Moi pareil, j'aurais tellement aimé faire ce projet avec toi!!!! (vu la version de Nathalène, juste un grand whaouaaaaaaah génial et sincère.... :D) 
    Donc ce projet, ou un autre. 
    Ce ne sera pas encore pour cette fois-ci malheureusement, vacances scolaires obligent, je serai en Dordogne à me gaver la panse et les yeux de peintures murales ce dimanche là ;-)
    Donc on remet encore ça... et si un jour, je réunis suffisamment de fans de patouille à la mode Tit, Coco ou Dominike autour de moi, j'essaierai de monter un projet commun dans mon coin et ma commune.  On peut toujours espérer... mais avant, faut que je renouvelle mon stock d'espoir et d'énergie !!! :D 
    Bisesssss

    9
    Lundi 11 Février à 10:07
    Coco

    Et chouette article au fait, tout est dit (et bien dit encore une fois) !!!! hecool

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :