• Steinbeck et moi, là-bas vers l'est...

    Avant de te parler de l'atelier de ce 11 novembre, je vais devoir remonter le temps vers celui (je devrais dire ceux) de l'an dernier à la même époque (oui, depuis quelques années, c'est devenu une tradition de faire un atelier à Fontenay le 11 novembre...) (celui-ci étant probablement le dernier) (snirfff), tu comprendras plus tard pourquoi [je remonte le temps] (et puis bon, j'ai pas trop eu le temps de te faire un article l'an dernier, alors comme ça on repart sur le bon principe de la pierre et des deux coups que j'ai pas mal utilisé en son temps, ici ou  par exemple).

    Alors l'an dernier... elles étaient restées assez soft sur le livre rosier le samedi, assez tranquilles, peut-être genre on démarre le week-end, on va y aller mollo tranquillou... je leur ai montré les techniques, au fur et à mesure, tout s'est passé on peut dire "normalement" : démo, réa, démo, réa, grignote, on reprend démo, réa, et au final pas trop de disgressions, à part une peut-être, mais elle on est habituées, elle nous le fait toujours à l'envers, donc ça n'a choqué personne... elle se reconnaîtra :D

     

    Steinbeck et moi...

     

    Cool, week-end bien parti, le lendemain j'arrive confiante. Sauf que... va savoir pourquoi, peut-être ma sale manie de vouloir aller toujours un peu plus loin, à un moment je me suis dit : mais pourquoi risques-tu toujours comme ça de briser leur créativité en leur imposant des figures, des images, des couleurs ? (ouais en fait j'ai dû penser : pourquoi tu te casses la truffes à essayer de leur faire faire des trucs puisque de toutes façons elles feront ce quelles voudront, une fois qu'elles sont lancées tu les arrêtes plus), du coup, je leur ai dit "je vous montre la technique, après vous faites comme vous voulez hein..." J'avais ouvert la boîte de Pandore. Je te leur avais préparé un joli petit carnet, bien rectangulaire, bien relié, format A5, mignon comme tout , tranquillou, on était bien parties...

    Steinbeck et moi...

     

    mais j'avais lâché le mot magique : tu peux faire autrement (timshel, "tu peux"*)....! et c'était foutu pour mon petit carnet tout mignonnet... elles se sont lâchées sur les 33 tours, elles m'ont fait des trucs pas possible, j'ai pas pu les arrêter... une ou deux ont respecté mes "consignes" :

    Steinbeck et moi...

    Quant aux autres... vazy je me lâche sur le format, si je me faisais du A4 par exemple, histoire d'en faire un cahier :

    Steinbeck et moi, là-bas vers l'est...

     Oh et puis si je changeais la forme, hein, carrément... et pourquoi pas si je testais sur du cd, hein, ça donnerait quoi sur du cd ?

    Steinbeck et moi, là-bas vers l'est...

     

    Et on s'est quittées très contentes de notre week-end !

    Cette année, je suis repartie sur mes bases habituelles : je leur ai proposé de réaliser un tableau, au départ j'avais 2 modèles en tête

    Steinbeck et moi, là-bas vers l'est...  

    Steinbeck et moi, là-bas vers l'est...

    et puis je me suis dit : ma fille (oui parfois je m'appelle ma fille quand je me parle à moi-même) (je sais ça n'a pas de sens, puisque je ne suis pas ma mère non plus...) (et puis en toute logique je suis toute seule dans ma tête) (quoique...) (parfois...) ma fille donc (on était 2 ce jour-là), non, ne pars pas sur des modèles qu'elles ne suivront pas, allez change ta méthode ! (carrément) (oui parfois j'ai peur de rien) (et des fois je regrette) (non en fait je la joue genre je suis vexée qu'elles ne suivent pas mes consignes, mais j'adore quand elles partent dans tous les sens, c'est bien plus marrant que si elles faisaient toutes la même chose). Alors hop ! j'ai commencé par leur montrer un peu tout ce que je savais faire pour faire leur fond, et puis des modèles de fleurs et comment les réaliser.

    Et chacune a fait un peu sa sauce... genre ah non moi le format c'est trop petit, allez hop je viens avec ma méga-toile... ou ah ben elle a dit qu'on pouvait faire autre chose que des fleurs, ben tiens je vais faire des maisons, moi... ah bonne idée, c'est bientôt Noël je vais faire une dinde...

     

    Steinbeck et moi, là-bas vers l'est...

    et voilà ! et comme d'hab c'était le top !

    Merci les zamies pour votre présence, votre enthousiasme et votre créativité, c'est toujours un moment de grand plaisir de passer ces journées avec vous !

     

    * A l'est d'Eden, John Steinbeck.... the best ever !

    Steinbeck et moi...

     

    Steinbeck et moi, là-bas vers l'est...

    Slurpissimo 

    « Tu mettras quoi dans ton beau sapin ?Un livre de Noël »
    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Lundi 3 Décembre à 10:49

    Oh que oui : C'est exactement ça. Elles sont comme ça nos stagiaires et c'est pour ça qu'on les aime. Super. Bises.

    2
    el la plume
    Lundi 3 Décembre à 11:14

    Les résultats sont magnifiques !!! De vraies artistes cool

    3
    Sbd (solange)
    Lundi 3 Décembre à 13:32

    Excellent cet article Titbelsoeur.. je ne dois pas être la seule à me reconnaître chez ces dissipées... 

    Et je salue les artistes

    bises

    4
    lorette
    Mardi 4 Décembre à 08:39

    comment ça dissipée !!!Tu nous ouvres toujours un boulevard de possibilités , alors on s'engouffre !!!!

    bon je termine doucement mon tableau ....

    bises

    5
    santine
    Mardi 4 Décembre à 08:51

    que du bonheur tes ateliers ma belle comme toujours,et quoi de plus ennuyeux que des stagiaires trop sages

    elles ont été super inspirées tout est génial

    à bientôt j'espère (l'espoir fait vivre c'est bien connu)

    et je vois que ton assistante est bien motivée aussi,gros bisous

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :