• J'avais décidé de commencer l'année avec l'atelier Resolutions de Renata Lahalle, dont je suivais les ateliers gratuits depuis quelque temps, en dilettante.

    Le programme était chargé, une mini-vidéo par jour pendant tout le mois de janvier, pour nous donner des techniques, basiques ou originales, et nous pousser à gribouiller chaque jour. J'ai bien joué le jeu, même si on a tout notre temps pour suivre les tutos et y revenir, j'ai préféré les faire jour après jour, mais voilà, du coup je n'ai quasiment fait que ça chaque soir, pfouuuu débordée, et plus une minute à moi ! Le Life Book par là-dessus, même si le rythme est plus cool, c'est plutôt entre 1 et 3 réas par semaine,  en même temps faut tenir toute l'année... je t'en parlerai un peu plus tard. Plusieurs fois peut-être...

    Aujourd'hui, on cause dessin.

    En gros, cet atelier s'articulait sur 3 grands axes : le botanique, l'architectural et le portrait. En général une technique spécifique chaque jour (ombres, hachures, couleur/pas couleur, petits carrés, perspective, gestion des masses de couleurs...) bien complet, donc.

     

    Commençons avec la botanique, fleurinettes et légumes, réaliste ou abstrait :

     

    Petit bilan de mon mois avec Renata

    Premier jour de stage, fleurs poilues.

    Pourquoi poilues ? parce que j'ai un mal fou à faire un trait net et que je m'y reprends toujours à plusieurs fois. OK, ça donne un style, mais bon, pas toujours maguenifico hein. Renata nous a demandé de travailler nos traits, et les miens sont maintenant nets. A peu près. Quand je veux, on va dire... (ou quand tu peux, tu veux dire ?) (hmm ?) Mais je reconnais que pour certains dessins c'est quand même mieux. Je te montre ça plus bas (le genre avant/après) (ou qui est la mère qui est la fille ?) (rexona ?). Bref. Culinaire, on a dit.

    Petit bilan de mon mois avec Renata Petit bilan de mon mois avec Renata

    2 techniques différentes, ce qui explique que les légumes les plus récents sont pourtant les plus poilus, malgré les exhortations de la dame. Je ne détaillerai pas les techniques, pour ne pas divulguer le contenu de l'atelier sur la toile, ce qu'elle nous a expressément demandé. Par ailleurs, elle fournit déjà beaucoup de conseils gratuitement, elle mérite d'autant plus qu'on respecte son travail. Voilà pour la botanique, c'est de loin la partie que je pratique le moins, bien sympa pourtant, et toujours à proximité...A bosser.

    Ensuite, le portrait. Un peu plus ma bête noire, je trouve le portrait réaliste très difficile, l'expression d'un regard étant tellement complexe à capter sur un dessin (déjà j'ai une fâcheuse tendance à strabismer les regards...) (elle m'a expliqué comment faire, mais mmm... j'ai quand même du mal).

    Après, Renata nous a clairement poussés à ne pas nous appliquer, à dessiner rapidement, toujours au stylo ou au feutre pour ne pas être tenté de gommer, toujours en mode carnet de voyage. C'est ce que je recherchais, ça tombait à pic ! J'ai fait des dizaines de portraits, dont ces 2 là que j'aime plutôt bien. J'ai aussi beaucoup de mal avec le travail des ombres sur les visages, et ça a été super de suivre ses tutos pour m'améliorer

    Petit bilan de mon mois avec Renata

    Et puis Michel a publié juste au bon moment ses photos de "gueules" primées, quand je te dis qu'y a pas de hasard hein, tu me crois maintenant ? Sais pas si ça lui rend hommage, mais en tous cas j'ai bien aimé m'en inspirer, plutôt que de piocher dans les mêmes portraits que les autres (en même temps je suis un peu de mauvais foi, Renata nous proposait tellement une flopée de visages qu'on n'a forcément pas choisi les mêmes !) (mais bref, m'en fous les miens sont uniques !) (pas forcément ressemblants, mais uniques...) (et leurs traits largement moins poilus que mes légumes, même avec des modèles très barbus) (comme quoi ça n'a rien à voir) (hin hin) :

     

     

    Voilà pour les portraits. Passons à l'architectural, mes préférés, ou en tous cas ce que j'aimerais développer en mode carnet de voyage, ou tout simplement en mode griffonnage n'importe quand... comme quand tu dois poireauter chez le médecin...

    Petit bilan de mon mois avec Renata

     On dessine sans lever le stylo, un seul trait pour tout dessiner (ou presque) (en même temps, personne n'est là pour surveiller si tu le lèves ou pas hein) (épi tout'façons j'étais toute seule dans la salle d'attente, alors j'aimerais bien savoir QUI allait me reprocher de l'avoir levé) (épi d'abord je fait tout qu'est-ce que je veux) (épi tu m'énerves à la fin, hein, nonmého).... (culpabilité, colère... ça c'est l'effet En thérapie... va falloir se faire une série doudou après, this is us par exemple, ça va me calmer, hahaha !!).

    Bon, on n'a pas fait que ça (le stylo, pas la série), on a testé plusieurs autres techniques... j'ai bien aimé faire cette page, toujours dans l'esprit carnet de voyage (la fille pas omnubilée) (du tout) (franchement pas) (ça se saurait) : 

    Petit bilan de mon mois avec Renata

     

    Je peux aussi te montrer un avant/après, on a fait le premier en live avec Renata quelques jours avant de commencer la formation, et l'autre le dernier jour. Ya encore du boulot, certes, mais la progression est néanmoins plutôt nette (maisons bien épilées, plus dessinées, couleurs plus franches...).

    Petit bilan de mon mois avec Renata

    On va dire que mon (nouveau) style se situe entre les deux, je suis plutôt contente de cette double page :

    Petit bilan de mon mois avec Renata

    J'adooooore dessiner les perspectives, c'est mon dada (alors que le tiercé pas du tout) (Omar Sharif, sors de ce corps !) (tout de suite), même si je n'y arrive pas toujours très bien (les perspectives, pas le tiercé) (au tiercé je perds toujours) (tu joues avec moi t'es sûr de perdre) (pareil pour le loto) (je suis une plaie au jeu) (le rami, sinon, ça va) (tarot, tout juste) (bref), perspectives à travailler donc.

    Pour conclure, parce qu'il faut bien à un moment qu'on se sépare hein (bin oui hein, pour pouvoir revenir faut d'abord partir...), voilà le site de Renata : https://lesimages2renata.com/, elle propose beaucoup de contenu gratuit, si ce style te plaît c'est cool pour t'entraîner.

    Et toi, kes t'en penses ? hmmm ?

    ... et en parlant de cabanes tchanquées...

    Petit bilan de mon mois avec Renata

     

    Dupoutou

    PS : ne m'en veux pas si je silence-radiote dans les prochaines semaines, je vais faire du pluchon-sitting à l'autre bout de la France ;)

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    9 commentaires
  • Un peu de gentillesse, ça fera pas de mal, pas vrai ?

    Et ça tombe bien, le thème du challenge de février pour du beurre chez The Artistic Stamper est "be kind"... soooo convenient, isn't it ? Je sais, j'ai un sens de l'à-propos assez hors normes...

    Alors pour illustrer ce challenge, j'ai utilisé un des tampons de la nouvelle planche #postivevibes 1 et j'ai ressorti la danseuse de la planche Dance A5 © Sioux Jenneys que j'ai tamponnée après avoir caché le tampon texte. Tout ça sur une page de dico, et ça nous fait un petit cadre sympatoche.

     

     

     Partie comme j'étais, j'ai fait un second cadrounet, avec la Covid Gibson Girl et Hugs & Kisses des  Grungy greetings, et roulmapoul, j'aime bien aussi...

     

    Dans ce monde de brutes...

    J'ai pensé que ça pourrait t'intéresser de voir ce qui m'inspire pour faire mes réas (tu me dis si voui ou si bof), et pour réaliser ce cadre, je me suis inspirée - très librement - de cette photo trouvée sur pinterest :

    https://www.pinterest.fr/pin/232850243223771343/

     

    Tu me connais, comme d'hab j'étais partie pour faire quelque chose de ressemblant parce que j'aimais bien la sobriété de ces cadres... et... bon, le naturel a repris le dessus - pas trop cette fois-ci, hein, je suis quand même restée sobre - mais j'ai trouvé plus intéressant d'ajouter à la fois de la couleur et de la matière, si je peux m'exprimer zainsi... Aussi, sur le modèle, le texte était gros, probablement pochoirdisé, alors que mes tampounets à moi étaient tout petits tout mignons... ceci plus cela, je suis partie d'une page de dico avec cadre noir et texte en grosses lettres pour arriver à page de dico (ça j'ai gardé) avec cadre bleu (j'avais pas de noir) (et il allait mieux avec mes tamponnades) et textounet petit mignonnet. Mais peu importe, le principal étant d'avoir un point de départ.

    Autre p'tit truc : pour faire cette superbe chevelure bicolore que c'est la classe internationale de la chevelure faut quand même le reconnaître, j'ai tamponné plusieurs fois avec des encres différentes (mais quelle idée géniale, trop forte cette Titbelsoeur, mais où donc c'est-y qu'elle a des idées pareilles, te dis-tu) (ou à peu près) (ou pas), avec ma presse à tampons maison de chez le géant suédois, je t'en parlais ici (avec vidéo mode d'emploi à l'appui) (je documente UN MAX mes publications) (on est comme ça chez nous) : Ma "stamp platform" à moi...

    Et si tu as envie de participer au challenge, tu publies ta gentille réa sur facebook ou/et instagram avec (si j'ai bien tout compris) le #theartisticstamperstamps auquel tu peux ajouter : #bekind #challenge #february #bekindtoyourself #bekindtooneanother #create #inspire  #enjoy #tagus

     et là c'est la terre entière qui peut voir ton gentil chef d'oeuvre, c'est pas trop génial ça ?

    Et puis si t'as pas envie, ben tu participes pas, et tu restes gentiment dans ton coin, puisque le principal, hein, c'est d'être gentil en février... et le reste du temps aussi, ça fait de mal à personne...

    si j'ai bien tout compris !

    Bon c'est pas le tout, je te gropoutoute et je vais faire un tour me détendre les chevilles, mais faut rentrer avant 6h...

    Dans ce monde de brutes...

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    6 commentaires
  • Naminaute à moi, aujourd'hui je te montre un de mes CDs, recyclé 2 fois (jusqu'ici) (à suivre).

    Une première fois pour servir de palette pour étaler mes couleurs acryliques (j'ai des tubes de peinture à l'huile, mais je n'y ai pas touché depuis ma formation en 2019. Faut dire que j'ai pas trop envie qu'on me retrouve shootée dans mon atelier, évanouie sur mon escabeau, alors pour tester on va un peu attendre les beaux jours) et une seconde fois pour faire de l'artistisme. Parfois je laisse le CD-palette tel quel et je le décore comme ici : Elle peint sur des cd...

    et d'autres fois, je crée un fond avec les couleurs existantes et j'ajoute un premier plan. Ici, une tamponnade de champis psychédéliques de chez The Artistic Stamper sur lesquels j'ai repassé de la couleur, puis j'ai renforcé le fond avec du feutre noir et blanc.

     

     

    Peut-être le premier d'une petite série... qui sait ?

    Dupoutou

    Recyclation circulaire

    Je participe à 

    613 Avenue CHALLENGE #1 JANUARY 2021- ANYTHING GOES

    Alphabet Challenge U is for Umbrella... is a mushroom an umbrella ?

    TIOT Winter Blues

    More Mixed Media Challenge - Anything Goes with optional Blue

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    11 commentaires
  • Une carte un peu différente à te montrer aujourd'hui. En mode recyclation totale.

    Commençons par le fond. Au cours de l'année, et particulièrement pendant le 4ème trimestre, je reçois d'ONGs diverses et variées - auxquelles je fais des dons - des étiquettes avec mon adresse, des carnets, des stylos, etc etc, et aussi des cartes de voeux. J'aimerais autant qu'ils ne dépensent pas d'argent à ça, mais j'ai pas encore trouvé comment éviter de les recevoir. Donc je les garde. Mais comprends mon dilemme... Ca serait un peu un comble que je ne fabrique pas mes cartes de voeux... j'imagine la tête de mes cop's si elles recevaient une carte SPA ou France Alzh... sans la moindre trace de ma pattoune... Jusqu'ici je les utilisais donc peu, comme supports d'art journal, parfois comme fond de carte, mais pas plus que ça.

    Cette année, j'ai décidé de les utiliser comme support de toutes les cartes que j'ai faites (oui je sais, j'invente la roue un peu après le guidon et le cadre du vélo, mais c'est ma spé !). Je t'en ai déjà montré ici : aminautes de tous pays, voyageons dans nos têtes ! ou là Eeeet... bonne année !! sans forcément te donner d'indications sur ma méthode.

    Reprenons donc à la base. Une cartoune donc. Cette année, la mode revient au carré ou au léger rectangle, j'ai reçu beaucoup moins de très allongées. C'est pas plus mal, c'est plus logeable. Celle-ci était carrée et assez grande (je dirais un 13-14 de côté). J'ai collé dessus quelques bouts de papier (page de livre, reste de gelli, etc) ici et là, puis un bon coup de gesso pour bien cacher la carte d'origine. De l'acrylique avec les doigts, de la tache, un coup de stylo blanc, et hop ! mon fond était fait.

    Puis j'ai collé dessus 4 carrés de couleurs différentes sur lesquels j'avais tamponné de l'Artistic Stamper en texte (dont le mot HOPE, qui est le thème du mois pour notre challenge en chocolat) (je lâche pas mon fil, t'as remarqué ?), et une 3ème couche avec de l'Artistic Stamper en Titbelsoeur, tampons que j'ai dessinés moi-même avec mon petit feutre que je suis trop fière ! Une cabane, une pinasse et une 4L. Hop ! carte à 3 niveaux, superposition de ouf !

     

     

    Mais - me demanderas-tu - comment as-tu fait de si jolis carrés en 4 couleurs ? (allez hop un matin une louloute est venue chez moi poupée de cellophane cheveux chinois l'a bu ma bière dans un grand verre en caoutchouc ouh ouh ouh ouh comme un indien dans son igloo....)

    Eh bien mais c'est bien sûr ! c'est Laly Mille qui m'a montré, héhé ! C'est un tuto qu'elle a proposé pour les session de découverte du Life Book de Tamara Laporte

    Je t'en ai déjà parlé, mais sans te donner les détails. Alors, kezaco le life book ? c'est une dame, Tamara Laporte, mixedmediateuse de sa profession, qui organise chaque année une "offre groupée" (traduction de bundle) avec une 30aine d'artistes qui proposent des tutos, 2 ou 3 par semaine, sur toute l'année.

    Et kezaco les sessions découverte ? Elle appelle ça des "taster sessions" (avant-goût), c'est gratuit, elle publie un tuto d'un artiste différent chaque jour pendant disons le mois d'octobre (chaque artiste propose un cadeau, c'est soit une place pour le Life Book, soit un tuto gratuit, soit un discount sur un de ses ateliers, une page à imprimer, etc...), l'accès dure à peu près un mois, puis ça disparaît, sauf si tu t'achètes une place pour le Life Book de l'année suivante. J'ai déjà suivi ces taster sessions il y a 2 ans, j'ai bien apprécié, même si comme d'hab tout ne m'a pas plu, en plus tout en anglais donc plus difficile de communiquer dans le groupe, tout ça m'a toujours freinée pour acheter l'offre, 140£ tout de même, même si tu peux récupérer toutes les vidéos sur ton pc, ce qui n'est pas toujours le cas dans ce type d'ateliers... Mais cette année, pas besoin de me poser des questions existentielles, titatitata, j'ai gagné ma place ! troooop bien ! Je te montrerai au fil de l'année quelques unes de mes réas.

    Donc revenons à nos carrés en 4 couleurs (ça plane pour moi) (on peut le dire), à partir du tuto de Laly Mille. J'ai bien aimé le suivre, j'aime bien mes carrés, mais bon... je savais pas trop quoi en faire... Donc j'ai trouvé, j'en ai recyclé 4 (youhouuu trooop biennnn, plus que 16 à caser !) (tranquille...)

     

     Un petit aperçu de mes autres réas Life Book ?

    C'est parti.

    Alors, pour celle-ci c'est un peu spécial. L'artiste s'appelle Danielle Mack, elle nous proposait de peindre un portrait... j'ai tout bien foiré. Alors pour rattraper ma page, j'ai gardé le turban (qui était plutôt réussi, reconnaissons-le), collé de la page de dico sur le visage, j'en ai dessiné un nouveau, quelques ombres pour donner un peu d'épaisseur, du pochoir nid d'abeille sur le reste de la page, et roulmapoul. Bel exemple de rétablissement patouillesque, mais pas très flatteur pour le tuto de l'artiste ! Pourtant sa vidéo était sympa, mais je sais pas... mauvais exemple !

    Un peu d'espoir ne nuit pas...

     

    J'ai beaucoup aimé faire celui-ci, je ne peux pas te révéler la technique, mais c'était très sympa à faire. L'artiste s'appelle Juna Biagioni, et c'est la place qu'elle proposait que j'ai gagnée en tirage au sort. Sur son site, elle présente des portraits au fusain, j'ai essayé aussi, j'aime bien ses tutos.

    Un peu d'espoir ne nuit pas...

    Ca c'est l'animal de l'année de Tamara Laporte, en 2018 c'était un éléphant (j'avais adoré) (j'adore les éléphants) (celui-ci portait une robe, mais bon... n'y voyez pas le fantasme de la dame, mais plutôt le délire de l'artiste... Cette année c'était un renard.A poils. Normal pour un renard. A plumes aurait été surprenant (délire de l'artiste, toujours).

    Elle a un style naïf très girly et elle est surtout très perchée développement personnel, résilience, méditation et symboles disséminés ici et là dans ses tableaux, c'est pas trop ma tasse de thé et c'est très éloigné de mon style patouille crassouille, mais ses tutos sont cool à réaliser, elle est assez pédagogue, alors j'aime bien suivre ses démos. Juste je limite ma perchitude aux maisons dans le fond et je fais l'impasse sur les autres symboles, lune sur le front et papillon sous l'oeil, et ça le fait bien. Et puis ça me sort de mes petites habitudes, de ma zone de confort comme on dit.

    J'ai adoré suivre ce tuto à l'aquarelle de Melanie April. Je l'ai un peu arrangé à ma sauce avec des coulures et des traits à la carte dans le mouillé, et je l'ai réutilisé pour d'autres réas. Très sympa à faire, et j'aime beaucoup le résultat.

    Amanda Trought. Bon, vu d'ici c'est un poil fouillis mais je te jure que j'ai suivi son tuto ! En tous cas c'était rigolo à faire, en mode doodling partout partout sur la page :

    Celui-ci était d'Eulalia Meija, rien de bien original j'avais déjà fait des trucs du genre, et toi aussi bien sûr ! Ca fait toujours son effet, mais je préfère ceux de Michelle Ward.

    Un portrait à l'acrylique avec Christa Forrest, faut croire que c'était bien expliqué puisque je ne l'ai pas raté ! De là à dire qu'il est réussi, il y a du chemin à faire, mais j'en suis assez contente (j'ai toujours un peu de mal à travailler les ombres) (je débute en ombres)...

    Avec Sarah Trumpp, on fait un fond à l'aquarelle, puis on le remplit avec essentiellement du texte (pas trop de doodles ici). Comme à mon habitude, syndrome de la page colorée, rien de bien intéressant à écrire, alors j'ai recopié les paroles de la chanson que j'écoutais à ce moment-là (Natural de Imagine Dragons) :

    Un peu d'espoir ne nuit pas...

    Pour finir, un autre portrait avec Toni Burt. Autres techniques... spécial mais je l'aime bien aussi (les ombres, toujours)

    Voilà, mon petit tour d'horizon est terminé. C'est un peu éloigné de ce que j'ai l'habitude de te montrer, c'est pour le moment beaucoup plus dessin, portrait, réalisme, on verra ce qui sera proposé au fil des semaines.

    Je suis aussi inscrite à l'atelier Résolutions de Renata, là c'est du dessin pur au feutre, au stylo, au crayon, avec aquarelle ou pas, l'idée étant de vraiment progresser en dessin. Je te montrerai mes oeuvres une prochaine fois. Cet atelier ne dure qu'un mois, même si je peux le faire à mon rythme. Mais du coup, c'est celui que je privilégie ce mois-ci, avec un exercice par jour.

    Et puis ya aussi la photo... et pour prendre des photos, faut se balader... franchement comme si j'avais que ça à faire !!

    Un peu d'espoir ne nuit pas...

    Bon, j'y retourne...

    Dupoutou

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    21 commentaires
  • Economie circulaire : même les slogans, je ne les gâche pas, je les réutilise !

    Aujourd'hui, je te montre une autre cartoune pour illustrer le "challenge pour du beurre" d'Artistic Stamper : Hope.

    Quand j'ai demandé à la patwonne si on allait quand même se faire un challenge mensuel même si on arrêtait le blog de la DT, Jennie a dû avoir peur que je meure sans challenge pour me tenir debout comme une espèce de petite colonne vertébrale (ou comme un balai, si tu préfères), que je perdrais à tout jamais mon mojo (tiens c'est marrant on n'en entend plus trop parler du mojo...) (ya une dizaine d'années, les filles - je te parle de celles d'anglosaxonnie, c'est un peu toujours d'elles que démarrent les modes patouillesques - elles avaient toutes peur de perdre leur mojo) (alors qu'il aurait suffi d'un collier une laisse et le tour était joué hein, au pire une puce électronique si t'es vraiment nouvelles techno, et ton mojo tu le retrouves même s'il a passé le pâté de maisons) (et puis si tu l'as bien éduqué, un coup de sifflet et il revient illico) (perso je l'ai toujours retrouvé. éventuellement un petit arrêt page blanche s'il était parti faire sa pissette, mais c'est tout hein, un coup de pinterest ou de youtube et hop le voilà qui revient) (bon, aujourd'hui plus de mojo, elles sont passées à autre chose... art-thérapie, écoute des émotions, introspection... va savoir ce que sera la mode dans 10 ans) (moi j'm'en fous j'ai pas d'image) (pas d'ego non plus).

    Non je plaisante, je comprends tout à fait que certaines personnes aient besoin de se réparer, et que l'art les y aide. Juste je trouve que c'est un peu trop mis à toutes les sauces, et que pour beaucoup ce soit devenu une mode. Un business aussi. Bref, quelle que soit la motivation, le principal c'est d'y trouver son compte, pas vrai ?

    Or donc, Jennie a senti qu'un petit cadre m'aiderait à guider mon inspi et empêcher mon mojo d'aller se promener dans les terrains vagues, et elle nous a dégainé un challenge pour le plaisir dans le groupe facebook de la boutique.

    Je suis en train de travailler sur un truc (la fille qui pouvait pas faire sans), pas sûr que j'y arrive parce que je tâtonne pas mal, c'est pas encore super clair dans ma tête, faut que ça macère un peu... alors pour faire patienter ma palanquée de fans (je pourrais créer une secte) (loi de 1901, ya plus qu'à fignoler les statuts) (le nom du gourou par exemple) (j'ai bien pensé à Skippy le grand gourou, mais d'autres l'avaient déjà fait) (Skippine la grande gouroute dans mon cas), j'ai donc fabriqué avec mes petits bouts de papier et mes petites mimines une nouvelle carte de voeux, toujours dans le même esprit de covidou-tu-vas-pas-nous-pourrir-la-vie-comme-ça-pendant-des-années-sans-qu'on-réagisse-nonmého, et voilà mon message d'espoir : en 2021, partons z'à l'aventure...

     

    carte de voeux, auto 70's

     

    Et si on peut pas le faire en vrai, on le fera dans nos têtes, paske c'est comme ça qu'on est nous, on fait tout qu'est-ce qu'on veut ! et j'ajoute nonmého pour bien marquer la volonté d'aller jusqu'au bout. En mode Muse dans Uprising. J'adore Muse. Très dark fin du monde bien glauque, genre 1984 ou New York 1997...

    Bon allez, j'arrête, j'ai un projet sur le feu moi, ça va bientôt déborder...

    Dépoutoux

    aminautes de tous pays, voyageons dans nos têtes !

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    6 commentaires