• ... je chausse mes bottes rouges !

    Oui, c'est vrai, encore un titre bizarre (pour le moins), mais va me trouver plus malin pour introduire le thème de la semaine : point de fuite...

    En tous cas, tout s'est bien goupillé pour cette publication. Certes, je connaissais le thème depuis belle lurette et j'aurais bien pu trouver un point de fuite en fouillant dans ma photothèque, il suffit de s'être baladé dans une ville pour en avoir quelques uns à son actif, mais le hasard a voulu que la pluie se calme hier, et qu'on en profite pour se faire une petite balade au petit port. J'avais pris mon reflex, on sait jamais hein (yen a qui ne sortent jamais sans, même pour aller chercher le pain) (tu vois, ya encore plus bizarre que moi), avec dans l'idée de photographier le chenal (j'adore justement photographier les lignes de fuite).

    Et j'ai trouvé un angle un peu différent de celui que j'utilise habituellement...

    Pour prendre la fuite...

    histoire de multiplier les lignes de fuite, on va pas faire dans la simplicité, quand même ho !

    Tout ça m'a permis de te présenter une photo toute fraîche toute neuve, la photo du jour.

    J'ai profité de l'exercice pour m'entraîner à une technique que nous a montré récemment notre chef photo (oui j'ai des chefs partout) (cheffe patouille, chef photo...) : l'hyperfocaaaaale, oui madame, je te passe les détails (on va pas y passer la journée non plus) (et puis t'as qu'à te trouver toi aussi un chef photo hein), qui permet à ta photo d'être nette du premier au dernier plan (magic !). Alors évidemment, sur une photo minus ça ne te parlera pas, mais c'est pas grave, MOI JE SAIS qu'elle est nette !

    Et puis aujourd'hui, l'horizon est plombé à nouveau (enfin plus plombé qu'hier, tu imagines...) et je n'ai plus qu'une chose à faire : patouiller, et CA c'est BON !

    Je te grobizoute, et t'invite à chercher les points de fuite ICI, juste après m'avoir laissé le piticom qui fait plaisir !

    Atchao !

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    6 commentaires
  • La semaine derniière, dans Stea-stea-stea-steampunk, je t'ai promis un plus grand tag. 

     

    COMMENT J'AI FAIT CE TAG :

    Le support est un tag géant, mais j'aurais aussi bien pu utiliser de la cartonnette d'emballage, ça marche tout aussi bien. J'ai collé dessus de la page de vieux dico et une page de notes manuscrites. Puis je t'ai vieilli ça à la distress bien comme il faut, en y ajoutant ici et là du rouage Gears Background de The Artistic Stamper (puisque c'est pour le challenge de mars de la boutique, alors je choisis des tampons de la boutique) (et puisque le challenge est Steampunk, je choisis des tampons steampunk) (de la boutique) (tu me suis toujours), après j'ai passé un chouïa de gesso parce que je trouvais ça un peu trop sombre, puis j'ai sorti la plaque Ephemera 1 et mis un coup de tampon mesure sur le fond, et Chester sur un bout de papier dessin...

    La photo est glissée dans un support offert par Mimih (le timbre aussi) et posée sur une étiquette de vêtement, permettant d'en dissimuler habilement la marque (je suis une très habile dissimulatrice de marques).

    Et un gros plan sur le choli papillon Butterflies 2 steampunkisé avec un corps en épingle de sûreté et des antennes en fil de fer, aux ailes épaissies avec des pages de livre délicatement tamponnées avec Gears Background.

    Steampunk épisode 2

     

    La semaine dernière, je t'ai dit que mes tags s'inséraient dans celui-ci, plus grand... la preuve par l'image :

    Steampunk épisode 2

    J'espère que mes tags t'ont donné l'inspi pour participer à notre challenge de mars sur The Artistic Stamper, March Creative Challenge - Steampunk, de mon côté j'ai fait mon job ! 

    Mon article sur The Artistic Stamper Creative Team Blog

    Je te grobizoute et je vais me balader au bord du bassin !

     

    PS : This is my 2nd participation in SanDee&amelie's March 2020 Steampunk challenge !

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    6 commentaires
  • Je suis très en retard pour publier mes photos pour Les Bottes Rouges... Aucune obligation, c'est un fait, mais c'est bien de se donner des routines, parce que j'avoue que ces temps-ci je traînaille un peu. Je n'ose pas imaginer ce que ça sera quand il fera beau et que je passerai plus de temps sur mon vélo... mais bon, chaque chose en son temps !

    Alors je vais copiter d'autres, et publier plusieurs photos à la fois, c'est pas bien pour Carole qui fait l'effort de maintenir son challenge hebdo, mais bon, on va essayer de faire mieux les prochaines fois, et pour cette fois-ci on va grouper pour rattraper.

    Pour la semaine 7, je n'ai rien trouvé de gigantesque à publier, à part - peut-être - la dune du Pilat qu'on voit là-bas au fond...

    Pour illustrer le thème de la semaine 8, j'ai choisi la petite église du port ostréicole de par chez moi maintenant, parce qu'elle est dans un cadre vraiment magnifique, je ne me lasse pas de prendre des photos au bord de ce bassin. 

     

    Et pour le thème de la foule de cette semaine, celle qui nous traîne et nous entraîne, j'ai choisi une photo prise à Montréal en 2017, sur un marché - Atwater ou Jean-Talon, je ne sais plus - c'est pas tout à fait une photo de foule, mais bon... yavait du monde quand même !!!

     

    On essaiera d'être à l'heure la semaine prochaine, en attendant j'enfile mon reflex et je pars à la chasse d'un point de fuite !

    Je te laisse me mettre un piticom juste dessous, et on part ensemble voir ce que les autres ont posté sur Les Bottes Rouges ?

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    5 commentaires
  • Je continue dans les titres capillotractés, je pense être intarissable dans le domaine ! 

    Donc, ce mois-ci le challenge pour gagner de la tamponnade sur The Artistic Stamper est "steampunk". Ca fait plaisir, je n'en avais pas fait depuis bien trop longtemps. Et en fait j'aime toujours autant le steampunk que quand c'était la mode ! (essaie, tu verras, c'est comme ressortir de vieux chaussons)

    Tu devines donc que ces tags sont ma première réa steampunk du mois, et que d'autres suivront. D'ailleurs, ATTENTION SCOOP : ces 2 tags s'inséreront dans un tag plus grand (oui je sais c'est incroyable) (génial) (on a hâte) (je comprends) (moi si je l'avais pas vu, je serais comme une folle d'(être obligée d'attendre UNE SEMAINE pour le voir...)

    COMMENT J'AI FAIT MES TAGS :

    celui de gauche est fait sur une étiquette de vêtement. J'ai juste tamponné la montgolfière Round the World puis le tampon de fond Gears Background. Un peu de Distress à la moumousse pour vieillir le pourtour, puis j'ai collé le timbre et tamponné une oblitération. Un coup de posca blanc autour de la montgolfière pour la ressortir, et hop ! voilà pour un.

    Sur l'autre tag, j'ai collé de vieilles pages de dico et de cahier, j'ai tamponné ce bon vieux  Phineas Pinchbeck que j'ai aussi poscaté de blanc, après avoir passé mon coup de distress et de Gears Background.

     

     

    Mes tags sont assez simples, on va dire que "ce n'est qu'un début" ! 

    Je te rappelle que pour gagner de la tamponnade il te suffit de poster jusqu'à 3 réas sur le blog de l'équipe créative ICI, du moment qu'elles sont tamponnées et dûment steamunkées. Tu peux utiliser tes propres tampons, et le fait d'utiliser des tampons Artistic Stamper te donne une chance de plus au tirage au sort.

    Je peux te proposer d'autres réas steampunkpour t'inspirer, comme Art journalons ! Imaginons...  ou encore Une page steampunk

    Et voilà ! Rendez-vous dans une semaine pour la suite en steampunk. D'ici là, n'hésite pas à me laisser du piticom, ça fait toujours plaisir.

    Et dugrobizoute

     

    PS : This month I am eligible to participate in SanDee&amelie's March 2020 Steampunk challenge, and in  Try It On Tuesday Go Green or Recycle Something again, since the tag on the left is made with a clothing label and the ribbon on the right tag is made with old fabric

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    6 commentaires
  • J'ai dans mes cartons un certain nombre d'aquarelles pas terribles... celle-ci par exemple, stockée avec d'autres copines dans un carton à dessin depuis plusieurs années. Elle n'était pas horrible à proprement parler, j'aimais bien les arbres et les couleurs, mais la rivière paraît - comment dire - bombée...

     

    Alors c'est bien de stocker dans les cartons, mais ça ne sert pas à grand chose... à un moment faut les sortir de là... J'ai donc sorti toutes ces "croûtes" dans l'intention de les plier pour en faire les pages de mon art journal de l'année. Le verso est prêt à être utilisé, et sur le recto je peux soit laisser apparaître une partie du dessin, soit l'utiliser comme simple support et le recouvrir de zoulis collages que personne sauf moi saura qu'un chef d'oeuvre est caché dessous, et que dans 300 ans on le découvrira par hasard. Non mais ça, ça arrive tous les jours avec les grands peintres, hé !

    Puis j'ai eu l'idée d'en faire des tags (déjà, pas envie d'attendre 300 ans, et puis pas sûre que quelqu'un aurait l'idée de décoller le support, et puis de toutes façons pas sûre que je serai célèbre, même dans la posthumité). Alors partant du principe que, souvent, le fait de découper une réa te fait découvrir quelque chose de complètement différent, et que le rendu est souvent meilleur, j'ai sorti ma règle et mon cutter et ai découpé mon aqua en lamelles de 5 cm, allez hop ! peur de rien (et puis de toutes façons je te l'ai dit je l'aimais pas) (la rivière était franchement à hurler) (je suis pas douée pour le figuratif) hop donc :

     

    Et comme le thème du challenge de février sur The Artistic Stamper est "WORDS" (MOTS), ben j'ai tamponné de la phrase (j'ai trouvé ça plus simple pour coller au thème) (si ç'avait été genre steampunk j'aurais mis une loco ou une montgolfière, mais là fallait mettre des mots).

    J'ai ressorti ce tampon yesterday-tomorrow-today que j'aime beaucoup, je trouve qu'il rend toujours super bien, partout où je le tamponne. Et le tampon Art est sympa aussi, il est assez grand, ça remplit bien un tag ! J'ai ajouté de la pendule sur le tag de gauche parce qu'il était un peu vide, mais j'ai préféré laisser les autres comme ils étaient. Un peu réduit celui du milieu que je trouvais un peu vide aussi, histoire de comparer (réduction ou pendule, choix difficile...).

     

    Qu'en penses-tu ? Perso j'aime bien, je vais sûrement en faire d'autres.

    la version anglaise c'est par ICI

    Et dubizoute !

     

    Mon article in English

    With this watercolour painting recycled into tags, I am participating in the Craft Stamper's 

    Take It Make It Challenge: February

    And for my participation in the Leap into the Odd challenge of TFJB , I have to explain what is odd or unusual in my creation : this is the first time I am cutting in slices a watercolour painting of mine to make bookmarks/tags with it. And I feel pretty happy with the result. What do you think about it ?

    and for Try It On Tuesday Go Green or Recycle Something, I have taken the opportunity not to throw my painting but recycle it into bookmarks :)

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    14 commentaires