• C'est de saison ! 

    Une de mes mamies de la résidence seniors m'a demandé l'autre jour si on allait replier du livre pour Noël... (rappelle-toi celui de l'an dernier : Déjà 5 ans !)

    Alors comme il n'y a pas besoin de me pousser pour me challenger, je leur ai proposé de faire un livre-sapin. J'en ai fait un il y a quelques années pour The Artistic Stamper ici : Mon beau sapin... (oui, titre de circonstance !) Il était assez sobre, très vintage.

    Voici celui de 2018, en utilisant toujours les tampons de Noël de chez The Artistic Stamper (toujours le principe de la pierre et des deux coups !) (et puis ces tampons sont BEAUX, alors je serais bien bête de ne pas les utiliser) (d'ailleurs, tu peux toujours essayer d'en gagner en participant au tirage au sort mensuel - c'est à dire tous les mois hein - tu publies 3 réas par mois sur le blog, tu finiras bien par être tirée au sort, nom de nom ! - ce mois-ci le thème est tout simplement... Noël ! ben oui, hein, restons simples - c'est ici : December's Creative Challenge - Christmas) :

    livre sapin plié déco Noel

     

    Quelques zooms sur les pages : 

    J'ai aussi fabriqué des cartes et un tag à glisser entre les pages ou dans les pliures du sapin :

     C'est facile et rapide à faire, et ça a toujours du succès !

    les tampons de Noël de the Artistic Stamper

    mon article in English

    et dans ma galerie Pinterest, tu trouveras dans ce tableau : des idées de déco pour Noël à faire soi-même, dont le tuto du pliage de ce livre

    Quant à nous, on te slurpe 

    A

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    4 commentaires
  • Avant de te parler de l'atelier de ce 11 novembre, je vais devoir remonter le temps vers celui (je devrais dire ceux) de l'an dernier à la même époque (oui, depuis quelques années, c'est devenu une tradition de faire un atelier à Fontenay le 11 novembre...) (celui-ci étant probablement le dernier) (snirfff), tu comprendras plus tard pourquoi [je remonte le temps] (et puis bon, j'ai pas trop eu le temps de te faire un article l'an dernier, alors comme ça on repart sur le bon principe de la pierre et des deux coups que j'ai pas mal utilisé en son temps, ici ou  par exemple).

    Alors l'an dernier... elles étaient restées assez soft sur le livre rosier le samedi, assez tranquilles, peut-être genre on démarre le week-end, on va y aller mollo tranquillou... je leur ai montré les techniques, au fur et à mesure, tout s'est passé on peut dire "normalement" : démo, réa, démo, réa, grignote, on reprend démo, réa, et au final pas trop de disgressions, à part une peut-être, mais elle on est habituées, elle nous le fait toujours à l'envers, donc ça n'a choqué personne... elle se reconnaîtra :D

     

    Steinbeck et moi...

     

    Cool, week-end bien parti, le lendemain j'arrive confiante. Sauf que... va savoir pourquoi, peut-être ma sale manie de vouloir aller toujours un peu plus loin, à un moment je me suis dit : mais pourquoi risques-tu toujours comme ça de briser leur créativité en leur imposant des figures, des images, des couleurs ? (ouais en fait j'ai dû penser : pourquoi tu te casses la truffes à essayer de leur faire faire des trucs puisque de toutes façons elles feront ce quelles voudront, une fois qu'elles sont lancées tu les arrêtes plus), du coup, je leur ai dit "je vous montre la technique, après vous faites comme vous voulez hein..." J'avais ouvert la boîte de Pandore. Je te leur avais préparé un joli petit carnet, bien rectangulaire, bien relié, format A5, mignon comme tout , tranquillou, on était bien parties...

    Steinbeck et moi...

     

    mais j'avais lâché le mot magique : tu peux faire autrement (timshel, "tu peux"*)....! et c'était foutu pour mon petit carnet tout mignonnet... elles se sont lâchées sur les 33 tours, elles m'ont fait des trucs pas possible, j'ai pas pu les arrêter... une ou deux ont respecté mes "consignes" :

    Steinbeck et moi...

    Quant aux autres... vazy je me lâche sur le format, si je me faisais du A4 par exemple, histoire d'en faire un cahier :

    Steinbeck et moi, là-bas vers l'est...

     Oh et puis si je changeais la forme, hein, carrément... et pourquoi pas si je testais sur du cd, hein, ça donnerait quoi sur du cd ?

    Steinbeck et moi, là-bas vers l'est...

     

    Et on s'est quittées très contentes de notre week-end !

    Cette année, je suis repartie sur mes bases habituelles : je leur ai proposé de réaliser un tableau, au départ j'avais 2 modèles en tête

    Steinbeck et moi, là-bas vers l'est...  

    Steinbeck et moi, là-bas vers l'est...

    et puis je me suis dit : ma fille (oui parfois je m'appelle ma fille quand je me parle à moi-même) (je sais ça n'a pas de sens, puisque je ne suis pas ma mère non plus...) (et puis en toute logique je suis toute seule dans ma tête) (quoique...) (parfois...) ma fille donc (on était 2 ce jour-là), non, ne pars pas sur des modèles qu'elles ne suivront pas, allez change ta méthode ! (carrément) (oui parfois j'ai peur de rien) (et des fois je regrette) (non en fait je la joue genre je suis vexée qu'elles ne suivent pas mes consignes, mais j'adore quand elles partent dans tous les sens, c'est bien plus marrant que si elles faisaient toutes la même chose). Alors hop ! j'ai commencé par leur montrer un peu tout ce que je savais faire pour faire leur fond, et puis des modèles de fleurs et comment les réaliser.

    Et chacune a fait un peu sa sauce... genre ah non moi le format c'est trop petit, allez hop je viens avec ma méga-toile... ou ah ben elle a dit qu'on pouvait faire autre chose que des fleurs, ben tiens je vais faire des maisons, moi... ah bonne idée, c'est bientôt Noël je vais faire une dinde...

     

    Steinbeck et moi, là-bas vers l'est...

    et voilà ! et comme d'hab c'était le top !

    Merci les zamies pour votre présence, votre enthousiasme et votre créativité, c'est toujours un moment de grand plaisir de passer ces journées avec vous !

     

    * A l'est d'Eden, John Steinbeck.... the best ever !

    Steinbeck et moi...

     

    Steinbeck et moi, là-bas vers l'est...

    Slurpissimo 

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    5 commentaires
  • Toujours dans la récup et le recyclage pour ce Noël, peut-être plus encore chaque année...

    Pour le lancement du dernier challenge de l'année sur The Artistic Stamper qui propose à qui sera tiré-e au sort de tenter de gagner 15£ de tamponnade - je te rappelle les règles : tu peux poster 3 liens vers 3 réas différentes (évident, mais ça va toujours mieux en le disant), impérativement tamponnées (pas de digital), et ta chance double si tu utilises un tampon 

    Shopping! 

    j'ai décidé de faire une déco de sapin (ou de table) (ou de ce que tu veux) en recyclant un vieux CD : 

    déco sapin cd

     

    Oui, parce que je ne t'ai pas donné le thème du challenge... j'imagine que tu l'as deviné, maintenant ! c'est Noël, oui oui !!!

    Alors, comment j'ai fait ? je t'essplik :

    tu prends une page de livre comme papier de fond, tu la colles sur la face imprimée du CD et la détoures avec du papier de verre pour un joli cercle bien rond et bien régulier.

    Puis tu tamponnes le tampon de fond Snowflake Background ici et là sur les bords. Et tu passes de la moumousse encrée à la distress, foncée sur les bords et de plus en plus claire vers le centre ou à peu près, là où tu gardes un espace blanc pour y tamponner le Père Noël de la planche Mini Christmas 2. Perso, j'ai choisi de garder cet espace légèrement décalé du centre.

    Et pour m'assurer que tout le monde comprenne de quoi on parle, j'ai tamponné le Merry Christmas de la planche Christmas Greetings # 1. Et voilà !

    Allez, à tes CD et on se retrouve pour le challenge !

    Dugrobizoute et duslurp

    Tag; marktapage ou étiquette cadeau...

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    5 commentaires
  • ... pour faire de la peinture...

    J'ai récemment découvert cette technique de "peinture à la ficelle", j'en aime beaucoup le rendu, et le côté aléatoire du résultat.

    Bon, qui dit aléatoire dit forcément "parfois ça donne du cacaprout", mais bon faut savoir prendre des risques dans la vie, mon p'tit !

    Comme je suis particulièrement douée, tu imagines bien que je n'ai jamais fait de cacaprout avec mes ficelles, mais bon ça c'est moi, hein, j'y peux rien si j'ai été favorisée par la nature et que les fées se sont pressées autour de mon berceau ; ceci dit ne crois pas que ça soit toujours facile à vivre, parfois c'est dur de ne jamais faire d'erreurs... enfin bref, tu as bien compris que dès mon premier essai je n'ai pas fait de ratés, mais j'en ai entendu parler... alors fais quand même attention si tu tentes l'expérience, tu pourrais avoir des surprises... aléatoires... ou alors bienvenue au club des surdouées en peinture à la ficelle ! (genre c'est le test des filles douées pour la vie à deux peinture à la ficelle) (référence...) (clic clic)

    Sans rire, un petit retour d'expérience comme ça à chaud : la ficelle marche bien, je trouve que la laine absorbe trop la peinture et fait des pâtés (tu as compris que c'est un ouï-dire, on est bien d'accord, c'est pas du vécu...), à mon goût c'est le coton perlé qui donne les meilleurs résultats (c'est ce que j'ai utilisé pour faire ma carte), mais je vais quand même approfondir mes tests avec la ficelle de cuisine, et peut-être avec celle pour le jardin. On fait comme ça et je te dis quoi.

    En tous cas, je suis plutôt contente de mes premiers essais, je vais aussi tester des variantes, des multicolores, etc... je devrais t'en montrer quelques autres dans les temps à venir...

    J'aime bien aussi la façon dont le dessin se marie avec ce tampon Artistic Stamper Artifacts - Treasured Memories 

     

     

    Mon article in English est ICI

     

    Cartoune sympa, n'est-elle pas ?

    Je retourne à mes tests rondement ficelés, et je te dis à tout bientôt !

    Duslurp

    Et la référence sur les filles douées en peinture à la ficelle, c'était pour qui ? hein ?

    réponse ici

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    3 commentaires
  • Il y a des objets que je photographie chaque fois que j'en trouve sur mon passage : les lampes et les bancs. J'en ai d'un peu partout où je suis allée (genre la fille qui a fait le tour du monde) (ceci dit, poupette m'a envoyé des photos de lampes chaque fois qu'elle en voyait durant son voyage en Asie), je t'en ai montré certains, ici J'adore les bancs ou là Toi et moi dans le même bermuda...

    Et c'est là que je m'aperçois que j'avais déjà publié le banc que je voulais te montrer... celui-ci, vu sous un autre angle (là on ne voit pas qu'il donnait sur le lac du Bourget, très belle vue) (voir  J'adore les bancs )... what the.... ! 

    w46 banc

    Alors j'ai fouillé dans mes photos plus récentes, celle-ci datait de 2010.

    Tu as donc déjà compris où habite le banc que je vais te montrer. Il est moins beau que l'autre, plus récent, mais la vue sur la jetée, le bassin et le cap Ferret (le Ferré comme on dit là-bas) est toujours époustouflante :

    Les bancs publics

    Je ne me lasse pas de ce paysage ! Et j'aime bien l'atmosphère qui se dégage de ma photo (même si sur le plan académique elle ne vaut pas grand chose) (ce dont je me fous un peu, avouons-le)...

    Si tu veux voir comment les zôtres ont interprété le sujet, clique ici : Les Bottes Rouges

    et duslurp !

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    5 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires