• avec un fantôme à chaque étage...

    Pour cette 5ème semaine de participation au challenge photo sur Les Bottes Rouges, j'ai dû rechercher une ruine, loin dans ma collec... Bon, point de Capitole ni d'Acropole vu que je n'y ai jamais mis les pieds, mais un château du XIIIème dans lequel on a passé la nuit quand on s'est fait la virée des châteaux de la Loire entre potes. Ils m'ont confié l'organisation, z'ont pas été déçus. J'avais le choix entre l'hôtel, la chambre d'hôte, la cabane dans les arbres, et le château en ruines... Tu imagines bien que mon premier choix allait dans les cabanes dans les arbres, mais elles étaient un peu trop loin... alors devine ce que j'ai choisi... ma seule exigence étant que les sanitaires soient du XXème siècle, ce qui était le cas... seuls les sanitaires n'étaient pas d'époque (une mauvaise langue a même dit que la châtelaine aussi était d'époque, mais je dirai pas qui, elle se reconnaîtra) !

     

     On a passé une soirée charmante avec le châtelain et la châtelaine, habillée en tenue d'époque (rigolo), et le lendemain matin on a passé les douves dans l'autre sens pour retrouver notre époque, avec juste un regret : il n'y avait plus de pont-levis... j'aurais tellement aimé en franchir un une fois dans ma vie ! Qui sait ? à ajouter dans ma TO-DO list !

     

     

    Merci à tou-te-s pour vos commentaires, les fidèles de la première heure (double sens) (héhé) qui se battent pour le premier comm, les régulières qui commentent une fois de temps en temps quand elles ont un peu de temps, et les participantes à la ronde, parmi lesquelles je retrouve des connaissances de longue date, qui ne s'en doutent d'ailleurs peut-être pas, puisque dans une ancienne vie je m'appelais MinnieM....

    A tou-te-s, un petit slurp moyen-âgeux !

    C'est un vieux château du moyen-âge...

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    11 commentaires
  • La symétrie, mon p'tit, c'est le sujet de cette 4ème semaine de photos avec Les Bottes Rouges. Pour l'illustrer, j'ai choisi de t'emmener faire un tour à Montréal, où (presque) toutes les entrées des maisons sont symétriques.

    Je m'explique... déjà, ne te méprends pas sur l'usage du français, au Canada tu es en anglosaxonnie, même au Québec. Pour beaucoup de choses, et en particulier pour l'immobilier. Car qui dit anglosaxonnie immobilière dit logements en ligne (et pas spécialement sur le net ...), sur une même rue tu as les mêmes maisons toutes pareilles, et ça dans la majeure partie des villes, disons 90% (à la louche) (ou au pif) (c'est pareil, en gros j'ai pas vérifié, surtout pas au Canada, mais en Nangleterre c'est pareil et en Nollande aussi, alors hein) (bon, en même temps j'ai pas écumé ces 2 pays en N en long, en large et en travers, c'est vrai... mais sur le ternet on peut les voir toutes ces rues toutes pareil non ?) (les séries ont aussi beaucoup fait pour la vérification de mes vérités que j'assène avec beaucoup d'assurance...) (sinon les gens te croient pas) (et pour le côté saxon tu peux bien jeter un oeil en Nallemagne tu verras que ça ressemble beaucoup beaucoup...) (même si les séries allemandes datent un peu) (alors je me fie à mon légendaire bon sens) (près de chez toi, donc) (oui facile, mais ça fait du bien de temps en temps de ne pas toujours batailler pour l'excellence hein).

    Mais revenons à nos logements nord-américains et continuons notre démonstration. Prenons l'exemple d'une maison avec une porte à double battants (je peux pas te montrer la photo, on n'a le droit qu'à une) (un scandale), mais au-dessus des battants tu vois 2 numéros de porte. Ca veut dire que ce sont 2 entrées différentes, donc 2 logements différents (donc pas les mêmes gens qui y habitent, a priori) (oui a priori, parce que tu ne sais jamais ce que les gens font chez eux, n'est-ce pas ?) (donc je garde l'a priori) (même si c'est pas bon d'avoir des a priori) (sur les gens surtout) (oui, ça ferme l'esprit) (grand débat) (qui n'est pas le sujet du jour d'ailleurs) (en même temps, élever les débats c'est bon pour la vue d'ensemble) (et là, c'est ce que je te propose) (la boucle est bouclée) (on peut arrêter les parenthèses ? ça me donne le tournis) ouais, on arrête les parenthèses... (à propos de vue d'ensemble, paraît que les gens sont de plus en plus myopes... peut-être qu'on n'élève pas assez les débats ?) ok ok on arrête les parenthèses...

    Donc, je reprends : tu as genre une porte à deux battants mais avec 2 numéros différents, dis-toi que c'est un piège car ça n'est pas une entrée, mais deux, avec 2 gens différents. Tu sais bien que si j'avais le droit je te montrerais une photo...

    Mais j'ai pas le droit, c'est le règlement. Faut respecter les règlements, sinon c'est la porte ouverte à l'anarchie, et pas de ça chez nous, non non non.  

    D'où ma saisissante description pour faire travailler tes petits neurones et t'aider à imaginer...

    Maintenant, je vais te montrer le summum de la symétrie immobilière de leur pays loin là-bas : en bas, tu as les 2 appart's du rez de chaussée, puis tu montes l'escalier extérieur, et là tu as 3 portes, à savoir une pour l'appart' du 1er, une pour celui du 2ème et une pour celui du 3ème (et non pas ainsi de suite, parce que ça s'arrête toujours au 3ème max) (sinon c'est un bâtiment et t'as pas d'escalier extérieur mais un ascenseur), et pareil pour la maison d'à côté. Tu me suis ?

    Heureusement, j'ai droit à une photo :

    w4 symétrie

     

    Chaque logement ayant son numéro individuel, là-bas point de bis ou ter, ni de porte A ou B. Non, tu as TON numéro dans la rue. D'où les numéros à 4 chiffres, sur ma photo tu as 8 numéros pour une seule maison. Quand on sait que la plupart des rues traversent la ville de part en part, tu peux facilement habiter au 4529 de la rue... étonnant, non ?

    A peluche (dans les bûches ?) (oui, bonne petite forme aujourd'hui...)

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    15 commentaires
  • Cueillez dès aujourd'hui les roses de la vie... Alors vivons, hein, profitons des petits bonheurs ici et maintenant !

    Les roses sont à l'honneur cette semaine dans la ronde des Bottes Rouges, et j'ai choisi d'illustrer le thème avec cette photo d'une rose en bouton de mon jardin. Chaque année, quand je fais mes petits tours de jardin, je trouve de nouvelles photos à prendre, c'est mon petit bonheur du samedi ou dimanche matin.

    J'aime bien tous ces petits bonheurs qui pavent la route.... 

     

     

     

    Mais bon, quand même, je tiens à préciser que j'ai choisi ce titre en le désolidarisant complètement du reste du sonnet... hein... parce que si tu le lis en entier, tu te dis que le pépère Ronsard il avait quand même un peu tendance à se la jouer, genre tu ferais mieux de venir visiter ma garçonnière pendant que t'es encore jeune ma fille, paske dans 10 ans ça sera plus la peine de venir, déjà et d'une je serai célèbre, et puis toi tu seras trop vieille et moi c'est les jeunes qui m'intéressent...

    Nonmého, je sais pas s'il s'est regardé dans une glace, le grand poète, là, mais c'était pas précisément Brad Pitt non plus ! (remarque, là où il avait raison, c'est que quand t'es célèbre, on te trouve beau même si t'es moche...) En tous cas, l'a eu de la chance que les réseaux sociaux étaient moins développés à l'époque (nettement), pask'en 2017 l'aurait plus eu qu'à se cacher ! ou peut-être une petite chance avec Deneuve... mais... il avait plus de goût pour les jeunettes... c'est compliqué, la vie ! Voilà, petit aparté juste pour préciser, mettre les choses au point sur mon choix de titre... 

    Paske... mignonne, allons voir si la rose... le nom de la rose... ça s'arrose... tout ça je l'avais déjà fait, à un moment faut varier, quoi...

    Et comme je te dis, sortie de son contexte, c'est plutôt cool une injonction à profiter des petits bonheurs de la vie, ici et maintenant !

    J'en connais une qui a bien compris l'idée !

    Magie du ternet !

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    18 commentaires
  • 2ème semaine de participation au projet 52 photos en 2018 sur le blog des Bottes Rouges, la plus grande difficulté cette semaine étant de faire un choix parmi les milliers de photos que j'ai déjà prises de la région où se trouve ma future tanière. J'aurais pu poster celle de la plus longue jetée d'Europe, par exemple... au lever du jour, le midi ou bien le soir, au coucher du soleil, à marée basse souvent (je sais pas comment on se débrouille, mais c'est quasiment toujours à marée basse qu'on se retrouve sur la jetée...) (fascinant, non ?) (je savais que ce détail te passionnerait) - pardon, à basse mer (j'ai pas encore tous les codes) (genre quand tu vas sur le bassin tu dis "je vais à la mer", et quand tu vas sur la côte tu dis "je vais à l'océan") (ça viendra) (j'ai confiance) (dans 3 ans j'ai pris l'accent, et je vais avec mes poches acheter des chocolatines à la boulangerie du coin)

    Celle-ci a été prise au lever du soleil, début novembre, de la jetée (ah tu vois, marée basse basse mer je te l'avais bien dit !). On s'est levés en courant, on a enfourché nos vélos, et on a pédalé vite vite pour arriver juste avant le soleil. 

    Les petits plaisirs de la vie...

    Le bonheur, quoi !

    Si tu veux voir ce que les copines ont posté pour ce thème, tu peux cliquer sur l'appareil photo ici :

     Les filles, je suis un peu débowdée en ce moment, mais dès que je trouve un mini-créneau, je vous laisse un mot à chacune !!

    Plein de bizoutes aux unes et aux autres...

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    18 commentaires
  • J'ai découvert récemment le blog Les Bottes Rouges, dont la proprio propose de poster chaque semaine une photo personnelle (je veux dire pas forcément qui dévoile ta vie à la blogosphère et plus loin encore, mais que tu as prise toi-même, en appuyant ton index sur le déclencheur) (oui, l'index c'est plus précis) (on n'y peut rien, c'est pas une convention, c'est juste que si tu appuies avec un autre doigt ça sera moins facile...) (surtout l'auriculaire) (le pouce n'est pas trop fait pour non plus) (bref)... Et comme la photo est une autre de mes passions, j'ai décidé de participer au jeu, une sorte de ronde (pas dû en danser assez dans mon enfance, ça m'a poursuivie jusqu'ici !), sauf qu'on ne saute pas de blog en blog, juste tout le monde poste un lien vers sa photo. C'est cool aussi. Et ça évite que la ronde se casse si un-e participant-e dort encore...

    Cette participation m'a obligée à fouiller un peu dans mes réserves de photos, et c'est ça qu'est rigolo ! Surtout quand tu ne trouves pas de photo pour illustrer le thème... le premier surtout... exemple celui de cette semaine... Carole (c'est la cheffe) te demande de dégainer une photo avec du givre... sauf que du givre, ça fait un moment qu'on n'en a pas vu en Ile de France ! N'en déplaise à ce cher président des Ztazunis, si chez lui il fait froid, chez nous il fait clairement plus chaud que dans mon enfance, quand il neigeait chaque hiver en décembre, en janvier et souvent en février. Re-bref.

    Alors j'ai bien bien fouillé dans mes archives, et j'ai retrouvé cette photo, qui n'est pas trop givrée, mais quand même enneigée... Faudra être indulgente pour ma première participation !

    Cette année, je porte des bottes rouges !

    Elle date de décembre 2010, l'année de la dernière glaciation dans la région, mes pauvres petites roses avaient bien souffert...

    Ceci dit, on a eu un peu de neige deux ans plus tard, juste le temps pour mon assistante d'y plonger son museau (mais tu connais déjà cette photo) :

    Cette année, je porte des bottes rouges !

    Allez, on te slurpe et on te dit à la semaine prochaine pour une nouvelle photo (et peut-être avant si j'ai d'autres trucs à te montrer, on sait jamais hein) !

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    19 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique