• L'Arbre de Noël

    Entre 2000 et 1200 avant JC, on parlait déjà d'un arbre (L'épicéa, arbre de l'enfantement), le jour du 24 décembre, puisqu'on considérait ce jour comme la renaissance du soleil.  Les celtes avaient adopté un calendrier basé sur les cycles lunaires. A chaque mois lunaire était associé un arbre, l'épicéa fut celui du 24 décembre. Pour le rite païen du solstice d'hiver, un arbre symbole de vie était décoré avec des fruits, des fleurs et du blé.
    En 354, l'Eglise institue la célébration de la naissance du Christ, le 25 décembre, pour rivaliser avec cette fête païenne. Initialement la célébration de Noël se résumait à la messe de la nativité.
    Au XIème siècle, l'arbre de noël, garni de pommes rouges, symbolisait l'arbre du paradis. 
    C'est au XIIème siècle que la tradition du sapin est apparue en Europe, plus précisement en Alsace.On le mentionne pour la première fois comme "arbre de noël" en Alsace vers 1521. 
    Au XIVème siècle, les décorations étaient composées de pommes, de confiseries et de petits gâteaux. A cette même époque, l'étoile au sommet de l'arbre, symbole de l'étoile de Bethleem commença à se répandre. Ce sont les protestants en 1560 qui développèrent la tradition du sapin de noël pour se démarquer des catholiques.
    Au XVIIème et XVIIIème siècle apparaissent les premiers sapins illuminés. On utilisait des coquilles de noix remplies d'huile à la surface desquelles des mêches flottaient ou des chandelles souples nouées autour des branches.
    Depuis la tradition perdure au grand bonheur des petits et des grands. (http://www.noel-vert.com/histoire-sapin-noel.php)
    Alors, tu vois, hein, Monticaillou, que c'est pas obligatoire d'avoir UN SAPIN !

    C'est vrai, quoi ! un arbre suffit !
    Bon, j'avoue, c'était pas facile de revenir de la forêt avec toutes mes branches... mais je suis assez contente du résultat. Ca faisait déjà quelques années que je n'avais plus envie d'acheter un sapin pour le jeter après les fêtes, malgré tous les baratins dont on nous abreuve, qu'ils viennent de forêts écolo, et blablabla et blablabla... au final, tu tronçonnes quand même un arbre et tu le jettes après les fêtes pour qu'il finisse en PQ... au mieux en papier à lettres, mais qui écrit encore ?
    Et voilà, cette année j'ai franchi le pas... inspirée par un blog, aussi... çui-ci : http://www.reparonsnoel.org/
    Bon, c'était un peu à la dernière minute, hier sous la pluie, vazy que je coupe, que je scie et que je cloue, criii criii, poum poum poum... je l'ai rentré toujours dégoulinant, et j'avoue c'était chaud pour lui trouver un support. Alors je l'ai enfoncé dans le premier bac venu, il tiendra compagnie à la plantoune jusqu'en janvier !
    Et l'an prochain j'essaierai d'en faire un plus beau (j'ai repéré une forêt de bouleaux à proximité, je suis sûre que ça rendra bien le bouleau).
    Bon, sur les photos ça fait un peu bordélique, mais au naturel il est sympa.
    Même la princessôptipoa l'a trouvé "beau... mais euh... tu fais pas un sapin ?" MDR

    Sinon, hier je t'ai un peu négligé Monticaillou, pour cause d'installation sapin-crèche... ah oui, la crèche... non ben je te raconterai ça demain.

    Alors aujourd'hui, voici mes deux pages :


    On se voit demain ?
    Grobizoute, Monticaillou !
    « Mardi 20... ça sent la fin...Une crèche, d'accord... mais façon Titbelsoeur ! »
    Partager via Gmail Yahoo!

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :