• Des étiquettes de vêtement, par exemple...

    Une sirène qui se respecte ne jette absolument RIEN !

    Eh non ! une sirène qui se respecte conserve (presque) TOUTES les étiquettes qui passent entre ses mains. Et pourquoi, vas-tu me demander, toi qui n'es pas ou pas encore une sirène de la décharge ? Eh bien, tout simplement.... PARCE QU'ON NE SAIT JAMAIS ! ça peut toujours servir, et je te le prouve illico :

    Mettons, tu veux faire un tag... genre pour le mettre dans un super junk journal... dans des enveloppes décorées, par exemple...

    Une sirène de la décharge ne jette absolument RIEN !

    des trucs reçus des copines... c'est juste un exemple, hein...

    donc tu prends ton étiquette, tu sépares tous les morceaux, et sur les pages imprimées tu tamponnes juste des Gibson Girls, c'est vintage et elles sont superbes, en plus ! quoi rêver de mieux pour agrémenter ce genre d'étiquette :

    Une sirène de la décharge ne jette absolument RIEN !

     

    Et sur les étiquettes sans texte, tu peux coller du papier, comme de la page de cahier ou de la vieille carte routière, le vieillir un peu plus avec de l'encre vintage photo ou du brou de noix, puis faire de la tamponnette dessus :

    Une sirène de la décharge ne jette absolument RIEN !

    Et rassembler le tout, avec le cordon d'origine, yapluka :

    Une sirène de la décharge ne jette absolument RIEN !

    Et voilà ! tu vois bien qu'il ne faut RIEN jeter !!

    Mon article in English ici : Recycling labels by Titbelsoeur

    Et dugrobizoute jusqu'à la prochaine publication. Je ne vais pas être très présente dans les mois à venir, pour cause de suivi de construction, déménagement, emménagement, et toutes ces sortes de choses, mais je te ferai un petit coucou chaque fois que possible, ok ?

    A peluche !

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    8 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires