• Monticaillou, à partir d'aujourd'hui et pendant deux semaines, c'est à dire jusqu'au 25 février, c'est la fête sur la blogosphère ! en tous cas pour les blogs qui participent au OUR WORLD OUR ART organisé par Lisa ICI  ! Je suis vraiment trop contente qu'elle ait repris le flambeau et de pouvoir y participer, j'ai hâte de découvrir des tas de blogs créatifs, c'est vraiment trop bien !!
    je t'ai expliqué il y a un mois comment marche le truc, maintenant je te laisse découvrir mon article :

    Alors d'abord il faut se introducer soi-même...  
    Je m'introduis donc : moi Titbelsoeur, toi Monticaillou...
    ah ça suffit pas ? bon ok je continue alors : j'ai créé monblogamoa quelque part en 2009 pour séparer mes créations de celles de la Princessôptipoâ que je publiais sur son blog à elle... mais c'est qui cette Princessôptipoâ ?
    ok je t'explique... vers 2005/2006 je scrapouillais des cadres et des mini albums... j'avais découvert le mixed-media sur le net, mais je ne savais pas quoi en faire, en clair je tournais autour mais je me demandais bien comment me lancer. Et c'est à cette époque que j'ai décidé d'accompagner ma belle-soeur trisomique (alias la Princessôptipoâ) (parce que c'est une authentique princesse au petit pois) (j'te jure si t'y crois pas va voir sur son blog) (Marie-Thérèse, arrêtez de jurer !) dans une activité artistique. Et quoi de mieux que le mixed-media pour quelqu'un qui ne sait pas lire ni compter et n'a jamais appris à dessiner ou presque ? c'est comme ça que je me suis lancée dans l'aventure, je suis tombééééééééée dedans plouf ! et depuis je fais des longueurs dans la bassine... de là à dire comme un poisson dans l'eau c'est peut-être exagéré !! 
    Et si tu te demandes pourquoi ce drôle de pseudo... ben c'est comme ça que m'appelle  cette fameuse Princessôptipoâ, alors comme sans elle je n'aurais peut-être jamais touché au mixed-media, le pseudo s'est imposé de lui-même !!
    Voilà, tu sais tout ! fin de l'épisode : Titbelsoeur - les origines...


    Et sinon ?
    Sinon, je dois t'expliquer quelle est ma passion artistique, c'est dans le contrat... 
    Alors si je te dis que je suis une touche à tout, ça t'ira ? non ? bon ben on va creuser un chouïa alors... 
    tricot, crochet, dessin et gribouillage depuis toute petite... par contre, nulle en cours de dessin... aucune imagination quand c'est imposé... ça s'invente pas ! 
    puis des trucs et des machins de temps en temps, mais pas trop le temps avec les enfants, mais bon... je leur cousais des vêtements quand ils étaient petits par exemple...
    vers 2000, découverte du scrap et évidence qui s'impose : j'en faisais depuis toute petite, aussi ! 
    J'ai touché à l'aquarelle aussi, en parallèle avec mes débuts de M-M. Arrêtée faute de prof, mais j'aimerais bien reprendre... un jour (peut-être) mon prooof viendraaaa....
    Et maintenant que les enfants sont grands, je m'en donne à coeur joie dans la patouillette ! 

    fin de l'épisode sur fond de musique de Louis Chedid... et puis la caméra zoome arrière et je monte dans l'hélicoptère....

    Dans l'épisode suivant, je dois te montrer des trucs que je fais dans le genre de mon ticado...alors voilà dans ma série cadrounets :

    çui-ci, par exemple, que j'ai offert à mon premier OWOH :
    ou çui-là que j'ai offert à une copine qui se reconnaîtra...


    ou cet autre que j'ai fait pour la CT d'Artistic Stamper :



    Voilà voilà, ça t'ira comme ça ? yen a un peu plus, je vous le mets quand même ?
    allez, un petit dernier pour la route, après ça serait pas raisonnable hein... le petit dernier, justement :
    Et si tu veux voir mes autres trucs, ben j'ai envie de dire... fais le tour de mon blog, tu trouveras tout !

    Et maintenant, voilà le moment venu de te montrer ce que j'offre à Monticaillou dont le commentaire sera tiré au sort, un sorte de giveaway en fait si tu veux...
    Je l'ai fait exprès pour l'occasion, et le voilà :

     Pour avoir une chance de recevoir ce petit tableau fait par mes petites mimines toutes seules, voici ce que tu dois faire : 

    tu me laisses un gentil commentaire (j'insiste sur le mot gentil hein, tant qu'à faire ;-) avec - surtout - un lien pour te contacter si c'est toi qui gagnes !
    Je publierai le nom de la personne qui le gagnera le 26 février, après la clôture et je t'enverrai un petit mail pour pas que tu rates le coche...
    on fait comme ça ? 
    allez, on fait comme ça !

    En attendant, je te grobizoute, mais juste avant je lance une holà pour Lisa qui organise gratuitement cet évènement mondial, et je pense que c'est un boulot de dingue et qu'elle mérite nos applaudissements !!


    Dugrobizoute et à tout bientôt !!


    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • ... il neigeait !

    J'ai tout de suite su que je ferais quelque chose de cette photo ! Et voilà le chtikado que ma poupette va emporter dans ses valises :


    quelques zooms :

     




    Pour réaliser ce canvas, je me suis inspirée de LuvLee, qui s'est inspirée de Finnabair, qui s'est inspirée de.... t'as compris le reste, l'oeuf, la poule et toutes ces sortes de choses !!
    En attendant, je suis très contente de ma réa, elle est assez proche de celle que je propose en atelier le 6 avril, les infos sont toujours dispo ici 


      Et je vais te laisser pour profiter encore de ma poupette avant qu'elle reparte au pays des caribous et du sirop d'érable !

    Follow my blog with Bloglovin

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    11 commentaires
  • Eh oui, un titre un peu capillotracté ce matin, tout ça pour te montrer un basique (ouais, voilà, tout ça pour ça) !

    En effet, pour ma participation à la CT de The Artistic Stamper, j'ai repris les basiques de chez M. et Mme Basique pour faire la part belle aux tampons, les nouveaux tampons dont je t'ai parlé, ceux de Katy Fox.

    Pour cette réa, qui se situera entre la page d'art journal et la carte géante (l'avenir me dira quoi en faire !), j'ai utilisé deux techniques de base : 
    un fond aquarelle à la distress, tu tamponnes directement tes pads d'encre sur ton tapis, tu pulvérises tout ça à l'eau claire, et vazy Marie, tu poses ta feuille par petits coups dessus, ici et là, comme tu as utilisé plusieurs tons ça varie un peu les couleurs.
    Ensuite j'ai envoyé le turquoise à la brosse à dents, et hop ! mon fond était fait !

    Puis j'ai utilisé la technique du cache : j'ai tamponné la fleur sur ma feuille et sur un autre papier que j'ai détouré, j'ai posé la fleur détourée sur la fleur tamponnée, et je pouvais tamponner les écritures en fond sans dépasser sur ma fleur.
    Ne restaient plus que les papillons à faire voleter ici et là dans les espaces vides...
    Tu trouveras les étapes en photo sur le blog de la CT, c'est à dire ICI, et voici la version terminée :

     

    Voilà, une petite page printanière pour une semaine un peu technique, hein ! on va se prendre un bon petit week-end pour digérer tout ça maintenant, et j'espère voir fleurir les marguerites, voleter les papillons et s'ouvrir les road books sur tous les blogs de Mesticailloux !!

    Je trépigne d'impatience  en attendant tes comms qui me font toujours un plaisir immense !

    Je te grobizoute, as usual hein !

    Et avec cette page printanière, je participe 
    au Paint Party Friday
    au challenge Stampotique SDC92 dont le thème est le printemps
     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    20 commentaires
  • Petite séquence interactive (j'adore !) : Mimichat m'a demandé "comment fais-tu pour trouver la chanson parmi toutes celles qui existent, tu fais appel à tes souvenirs ou bien tu fais une recherche sur "google" avec des mots clés ?"
    Question à laquelle je répondrai : ça dépend. Voilà, merci, on passe à la suite...
    Non, je rigole ! ceci dit, c'est vrai, ça dépend. Parfois ma mémoire d'éléphant wiki fonctionne à plein régime, et je trouve tout de suite, mais d'autres fois j'avoue je profite des avancées technologiques pour trouver (désolée de te décevoir Monticaillou, mais je me dois d'être honnête avec mon public : je ne connais pas toutes les chansons... et puis surtout j'ai des goûts bien arrêtés !) ou retrouver des chansons grâce à des mots-clé... Là, pour le coup, je ne connaissais pas ce slam de GCM, et je ne m'attendais pas à trouver un texte qui colle aussi bien à mon ressenti sur place. Il arrive aussi qu'une chanson m'inspire et que je fasse la réa en fonction, comme l'ATC de ce bon vieil Alice ;-) ICI 
    Voilà, c'était la petite minute : tu demandes, je réponds ! 

    On passe au sujet du jour !
    Ben oui, on en fait quoi des photos dans un road book entièrement conçu en matériau local ?
    Surtout quand tu mix-médiates depuis si longtemps que tu n'es plus fichue de faire un album de scrap ? (euh... en même temps, tu n'as JAMAIS été fichue de faire un album de scrap, hein...) (pas faux...)
    D'ailleurs, le mot scrapbooking n'est-il plus utilisé que par tes proches qui n'ont toujours pas compris et ne savent pas comment qualifier ton ââârtistizmeuh ? "alors ça marche le scrap ?" "oui, sauf que c'est pas du scrap que je fais" "ah oui c'est vrai, le truc, là... ça marche ?" "Ouais, ça patouille !"

    Alors c'est chaud pour les photos... mais bon... si tu les colles pas dans ton road book, hein, tu vas les coller où ? les laisser dans ton ordi, oui c'est sûr !
    Pour être sûre de les coller, tu les as fait développer, là ! comme ça, déjà, le premier pas est franchi !
    Mais maintenant je les mets où ? je les colle comment ? sur quoi ? comment t'as fait, toi, Titbelsoeur, pour t'en sortir ?

    Comme d'hab, par une pirouette ! Tu me connais, Monticaillou, à la pointe de l'organisation... j'avais prévu de faire des sortes de tags que je glisserais dans l'ouverture des enveloppes. C'était une bonne idée, ça, non ? 
    Oui, sauf que.
    Comment te dire ?
    Parfois je prévois des trucs... et puis dans le feu de l'action... je fais d'autres trucs... et soudain je me souviens que c'était pas ce que je voulais faire au début... Et biim ! trop tard !

    Ca avait plutôt bien commencé...
    Premier tag de photos, papier de scrap double face (un peu plus haut que l'enveloppe, hein, primordial ça !) à ma gauche, perfo à ma droite, c'est parti : collage photos, trouyotage du haut, on glisse dans l'enveloppe, paaarfait ! hop, une de faite! là, tu vois la petite dentelle dépasser :


    et voilà la photo, une sur chaque face (sur l'autre face c'est une photo de la poutine qu'on a mangée dans ce resto - la Banquise, pour qui ça intéresse... mais je ne peux pas te montrer ça, c'est trop violent !) :


    Bon, j'ai continué avec celle-ci... mais c'était vraiment dommage de ne rien glisser dans les pochettes faites avec les rabats d'enveloppes... alors bon... j'ai commencé à déroger...


    là, j'ai fait un savant montage (hé ho, c'est mon blog hein, alors si j'ai envie de me la péter, je me la pète hein !) savant, oui parfaitement... enfin compliqué en tous cas ! entre des photos fixées par une languette à l'intérieur de l'ouverture de l'enveloppe, et une autre dans le rabat...


    Une autre fixée sur une languette de papier scrap collée dans l'enveloppe :


    A ce stade, tu as déjà compris que je ne suis PAS DU TOUT DOUEE pour faire des pages de scrap avec du papier de scrap et des photos... D'ailleurs, d'aussi loin que je remonte, même quand j'ai découvert le scrap j'étais infoutue de faire des pages avec papier, photo, fleurs et embellissement, journaling...
    Alors j'ai rusé (Titbelsoeur la renarde...), j'ai collé les photos dos à dos, et je les ai juste marquées d'un coup de perfo... histoire de... et ça me plaît bien, c'est moins rustique que la photo comme ça brut de pomme, et ça m'évite de me torturer le cigare à essayer de faire des pages moches... tant pis pour mes beaux papiers de scrap qui sont retournés dans leur boîte !

    Je m'en suis donné à coeur joie !

     


    Titbelsoeur papesse de la perfo !

    Tu as certainement remarqué sur la photo précédente, Monticaillou à l'oeil aiguisé, que j'avais commencé à coller des photos dans les petits carnets faits en rouleaux de PQ (savais vraiment pas quoi y mettre...). Je les ai collées dos à dos et les ai fait tenir dans le carnet en insérant la page entre les 2 photos, en mode Laura Denison.
    J'y ai aussi collé des photos découpées :

     


    J'ai aussi fait des mini-albums (mini-mini hein), un à glisser dans une pochette-rabat :

     

    un autre en accordéon accroché à la page (tu remarqueras l'exploit scrappesque d'avoir découpé le papier pour y glisser la photo) (merci pour elle ça fait plaisir) :




    Mais mon plus grand kif reste toujours le détourage de photos, j'adore ça ! et je trouve que ça rend super bien, bref c'est mon truc :

     

     



    Voilà, c'était mon road book en étapes, j'espère que tu as apprécié mon travail de reconstitution, je te remercie pour ta fidélité, et je te grobizoute très beaucoup, demain je te montre ma réa pour The Artistic Stamper !

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    11 commentaires
  • Un petit aparté pour commencer, en réponse à MmePinat qui me demande (en gros hein, pour schématiser) : "mais quel est ton secret pour écrire si bien en blanc et en noir ?" je réponds... "le travail, ma chère, rien que le travail..." - bon, en réalité elle me demandait simplement la marque de mes feutres !
    Alors pour les blancs c'est du Posca, j'en ai 3 ou 4 tailles, pour écrire j'utilise les PC-1M et PC-1MR (j'ai aussi acheté un Molotow 127HS pour tester, je te dirai ce que j'en pense (Titbelsoeur en pleine démarche consumériste), et mes noirs préférés sont des Pilot, le Permaball M pour le fin et le V Sign Pen plus épais mais attention il se dilue dans l'humide, donc raccord ou vernis à éviter dessus (certes, ma réponse a un petit côté sketch des Inconnus, genre "on écoute tout de suite la version qui était sortie en 67 chez Riverside.. on va passer à la version 68 qui était sortie chez Blue Note.." mais bon, elle me demande je lui réponds hein !) (et puis ça fait la fille hypra pro quand même, non ?) (un p'tit peu quoi !) 
    Voilà, c'était la minute Titbelsoeur en totale immersion dans l'interactivité, tu demandes je te réponds, maintenant on va passer au quick tip du jour !

    Donc aujourd'hui, on est en mode "c'est pas parce qu'on t'a dit de ne pas ramasser ce que tu trouves par terre, baaah c'est caca, jette-moi ça tout de suite, qu'il faut t'en priver toute ta vie"....

    Parce que des fois tu peux trouver par terre des trucs super ! des canettes, par exemple...
    Je te mens un peu, là... je ne l'ai pas trouvée par terre, ni même dans une poubelle... en fait à Montréal on ne voit pas trop de canettes par terre, tout simplement parce qu'elles sont consignées, alors on voit beaucoup de SDF ou de personnes âgées les ramasser un peu partout pour les rapporter à la collecte des supérettes.

    En tous cas, ramassée par terre, trouvée dans une poubelle ou simplement vidée au cours d'un apéro, voici ce que j'en ai fait... pour la confection de canettes, tu connais mes sources : LMDC nous a donné l'idée sur Incartades de faire des échanges mail art et un album tout en canettes, et j'ai vraiment ADORE l'idée. Normal donc que j'insère une canette québécoise (estampillée QUEBEC juste à côté de l'opercule) dans mon album.
    Montréal est une ville envahie par des tags immenses et souvent très beaux. Je ne pouvais pas coller mes photos sur la canette parce qu'elles n'auraient pas épousé la forme, alors je les ai imprimées sur papier :



    J'ai commencé par recouvrir la canette d'acrylique noire que j'ai ensuite essuyée pour ne la laisser que dans les aspérités, puis j'ai passé des encres à alcool avant de coller les images et d'ajouter un peu de couleur dessus par ci par là pour les fondre dans le support, puis j'ai écrit au posca blanc Montréal d'un côté et Art de Rue de l'autre, et j'ai agrafé sur la page un bout de tissu que j'ai attaché à l'opercule.

    Voilà, c'était la page canette de mon book, pas de "quick tip lesson learned genre les conseils de Titbelsoeur" aujourd'hui... quoique, si après tout j'en ai un : n'hésite pas à varier les supports, même les plus incongrus (genre ton gobelet Starbucks, le sac de courses... bon, évite le cornet de frites, le gras ça fait vraiment pas propre, mais sinon on peut clairement dire que tout est permis !)



    Par exemple, cette page de droite est faite avec le carton sur lequel étaient collés les timbres souvenirs que j'ai achetés, j'aimais bien le logo, alors je l'ai gardé ! collé avec du scotch de masquage, toujours, pour faire une "page supplémentaire" qui se déplie en triptyque, et coller des photos sur les pages intérieures... tu me suis ? non ? alors regarde :



    Enfin, au péril de ma vie, j'ai subrepticement subtilisé (pas trop dur à écrire, mais pas facile à dire, ça...) ce sous-bock des 3 Brasseurs (hein ? je le demandais ils me le donnaient ? tu crois ?... j'aurais pu faire un album rien qu'avec la pile qu'ils m'auraient donnée ? c'est possible... ben là je l'ai piqué... il n'en a que plus de valeur, on va dire...) au dos duquel j'ai écrit la petite phrase de la page (eh oui, héhé, parfois mes phrases sont cachées, c'est un vrai jeu de piste, ce roadbook !) :


    Voilà, c'était le petit tuto du jour, en mode quand je suis en voyage on me prend pour la SDF du coin...

    En attendant tes commentaires qui me font toujours tant plaisir, je te grobizoute et je te dis à tout bientôt !

    Et je participe au challenge "anything but a card" de Smudgy Antics, avec une canette dans un road book ;-)
    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    4 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires